ACTUALITES:
Accueil » Analyses

Analyses

La Cigale et la Fourmi, et ses origines ?

La Fontaine, fable, la Cigale et la Fourmi

La Cigale et la Fourmi, et ses origines ? Pour écrire cette  fable, hormis Esope,  de quel poète français Jean de La Fontaine s’est inspiré ? – Millot, Gueroult, Haudent, Patru, Corrozet, Du Fresne, Hégemon, Marie de France, Commire …? Avec les quelques éléments apportés ici, par Paul Lacroix, essayons d’y voir plus clair. Enfin peut-être ! Commençons par la …

Lire la suite ...

Lupus et Agnus, Phèdre, analysée

Lupus et Agnus, Phèdre, analysée par De Rouillon: Phèdre Fables de phèdre Le Loup et l’Agneau pressés par la soif, étaient venus boire à un même ruisseau. Le Loup était au-dessus, et l’Agneau beaucoup plus bas. Alors l’assassin, poussé par son injuste avidité, loi chercha querelle. Pourquoi troubles-tu cette eau, dit-il, tandis que je bois? L’Agneau tremblant lui répondit : …

Lire la suite ...

Les Animaux malades de la peste expliquée

Les Animaux malades de la peste

Les Animaux malades de la peste expliquée par l’Abbé Batteux : Celle-ci, quoique sous un titre lugubre, est plus riante que celle du Chêne et du Roseau. Les discours du lion, du renard, de l’âne, y ont une naïveté plaisante. Le commencement est d’une excellente beauté. Dans les six premiers vers c’est une période pleine qui se soutient d’un bout …

Lire la suite ...

Jean de La Fontaine par De Rouillon

Jean de La FONTAINE Livres et analyses: 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12    icon-angle-double-right Fables analysées Dans tous les genres de poésie, la supériorité plus ou moins disputée a partagé l’admiration. S’agit-il de l’épopée; Homère, Virgile, le Tasse; Milton, se présentent à la …

Lire la suite ...

Le Soleil et les Grenouilles, analyses

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, Le Soleil et les Grenouilles, par Louis Moland. Fable XXIV. Le Soleil et les Grenouilles. Le P. Commire. Sol et Ranœ. La fable latine fut d’abord imprimée sur une feuille volante avec ce titre : Appendix ad fabulas Phœdri, ex bibl. Leidensi, etc. Parisiis, 1672, in-8°. « La fable du …

Lire la suite ...

Le Meunier, son Fils et l’Ane, analyse et morale

Le Meunier, son Fils, et l'Ane

icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, Le Meunier, son Fils et l’Ane, Louis Moland,1872. Fable I. Le Meunier, son Fils et l’Ane. Cette fable a une longue généalogie. Elle est dans Ésope, au moins dans le recueil de Camérarius. Elle est dans les ouvrages arabes ou turcs qui dérivent du livre indien de Sendabad. et …

Lire la suite ...

L’Ane et le Petit Chien, analyses

L'Ane et le petit

icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, L’Ane et le Petit Chien,  Louis Moland,1872. Fable V. L’Ane et le Petit Chien. Esope 216, 293.— Ugobardi Sulmonensis, 17. Dans la fable latine d’Alexandre Neckam, la moralité que La Fontaine a mise en tête de sa fable est exprimée dans ce distique: Fabula nostra docct cunctis non cuncta licere, Et …

Lire la suite ...

L’Aigle et le Hibou, analyses

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, L’Aigle et le Hibou, Louis Moland,1872. Fable XVIII L’Aigle et le Hibou. Avianus, 14, Simia et Jupiter. — Verdizotti, V, l’Aquila e el Guffo.   Marie de France a modifié et développé l’apologue d’Avianus. Il s’agit d’une « singesse et de son singeot. » La singesse demande au lion …

Lire la suite ...

Le Lièvre et la Perdrix, analyses

Le Lièvre et la Perdrix

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, Le Lièvre et la Perdrix, Louis Moland,1872. Fable XVII. Le Lièvre et la Perdrix. Phèdre, I, 9. M. Walckenaer a signalé dans les manuscrits de Conrart. t. XI, p. 536, une fable intitulée le Renard et l’Écureuil, qui commence par les quatre mêmes vers que celle-ci : « Mais le …

Lire la suite ...

La Fortune et le Jeune Enfant, analyses

La Fortune et le jeune Enfant

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, La Fortune et le Jeune Enfant, Louis Moland,1872. Fable X. La Fortune et le Jeune Enfant. Esop., 256, 62. Un demi-siècle avant La Fontaine, Régnier, dans sa XIVe. satire, avait raconté la même fable : La Fortune est à nous, et n’est mauvaise ou bonne Que selon qu’on la forme, …

Lire la suite ...