ACTUALITES:
Accueil » Daniel Allemand

Daniel Allemand

La chouette et le chien abandonné

Daniel Allemand La nuit noire est une noyade Sans angle et sans matière ; Pour lire dans la pléiade Certains ont des œillères. Aboyant à la lune Un chien peu astronome Voit se percher une chouette brune Quelque peu autonome Qui l’effraye sur l’instant. « -Veux-tu que je t’indique ton chemin ? » Quémande l’oiseau de nuit chuintant. « – …

Lire la suite ...

A qui la faute ?

Daniel Allemand   La création du monde aurait dû être aubaine Si la pomme d’Adam avait pu déglutir Au lieu de se vêtir Dans le jardin d’Eden. Un horticulteur patelin Dégingandé et sibyllin Chasseur de tourterelle Tenta de séduire avec une pastourelle La plus belle des roses Usant de vers, plutôt que prose. De bonté intrinsèque Le jardinier de l’âme …

Lire la suite ...

Le mauvais messager

Daniel Allemand Comme la terre est ronde, Tout ce qu’on fait aux autres, Nous revient tôt ou tard aux mauvais temps qui grondent Malgré nos patenôtres. Suite au dernier désastre Au cœur du royaume des astres Le peuple majestueux des ailés Nommait un nouveau messager zélé Pour protéger de toute fronde Le mystère de l’origine Et de la destinée du …

Lire la suite ...

La rose du temps

Daniel Allemand Hier, aujourd’hui, demain sont les trois jours de l’homme A tout moment, en un instant Entre deux, le présent devient passé, d’un somme Un fol effroi pour l’existant Qui projette sur l’avenir, la fin Au réveil conscient du vieillard, qui n’est point feint ! Hier, il contemple la rose, Elle est belle, à peine éclose A la lorgner …

Lire la suite ...

Au gré de la rosée

Daniel Allemand Ô fortunes… D’Hammurabi la richesse de Babylone La trop belle Babel en sa tour d’infortune Ruinées aux forces d’Epsilon. Quid du très fabuleux phare d’Alexandrie Lorsque Rome l’envie Comme centre de toutes religions ? L’opulence de l’empire mongol machiavélien De Gengis Khan et ses légions Ou de Mansa Moussa le roi malien Bâtisseur couvert d’or Aussi riche que …

Lire la suite ...

Cahin-caha

Daniel Allemand Un fort cheval blanc halait la péniche Quand sa pouliche draguait le canal L’on jacta qu’il ne crut pas à la triche Mais que faire étant pris entre brique et fanal ? La robe alezane cachant peu ses appas Le toupet empreint de bonté Conduisait au trépas Leur ami, un taureau tantinet effronté. Quelque intelligent que fut l’animal …

Lire la suite ...

La Comédie des Mots

La Comédie des Mots Vivre n’est pas chose facile Evoluer est encore plus difficile. Au palais des fredaines L’archiviste patenté des fables du livre Etait Croquemitaine ;

Lire la suite ...

L’échouerie des Phoques

L’échouerie des Phoques Ces barrages que l’on construit Afin de s’esquicher Peuvent aussi nous empêcher D’aimer autrui. Un grand dauphin s’était perdu

Lire la suite ...

Le Héron et la Belette

Daniel Allemand Au bord d’un étang un héron cendré Immobile et madré Gris, élégant, hautain Restait piqué à mirer l’eau, certain De la manne et du breuvage à portée de bec Évitant tout salamalec. Théâtral dans son costume impeccable Le bec jaune orangé en forme de poignard Notre oiseau silencieux dans cet affut durable Était insensible au cagnard. Sortie de …

Lire la suite ...

Le Visiteur des Étoiles

Daniel Allemand On attend son traineau Tiré par quatre rennes Il revient des anneaux De sa turne, au froid de la Lune riveraine. On entend les clochettes Du rouge chevalier Les petits à la fête En rangent leurs souliers En bas des cheminées Espérant des cadeaux Les faisant bambiner Dans la douce attente comblant leurs idéaux. Blotti dedans la crèche …

Lire la suite ...