ACTUALITES:
Accueil » Joseph Poisle-Desgranges

Joseph Poisle-Desgranges

Le Renard qui prêche le partage des biens

Joseph POISLE-DESGRANGES   Un renard qui rêvait une ère égalitaire, Ne voyait que larcin ou dol Sur la surface de la terre, Et fut assez hardi pour dire un jour en chaire : La propriété n’est qu’un vol. Ce discours lui valut de son aréopage Un bruyant applaudissement ; Mais à quoi bon parler aussi légèrement A la veille d’un …

Lire la suite ...

Le Papillon et la Sensitive

Joseph POISLE-DESGRANGES   Un papillon fendant la nue Pour voltiger de fleur en fleur. Suspendit un moment son vol et son ardeur Auprès d’une plante inconnue. — Permets-moi, lui dit-il, vaincu par la chaleur. De reposer sur toi mon aile fatiguée. J’ai parcouru les près, les bois et les vallons, Et n’ai pas rencontré, dans tous les environs. De fleur …

Lire la suite ...

Le Jardinier et les mauvaises herbes

Joseph POISLE-DESGRANGES   Gros-Jean visitant son jardin Aperçois du réveil-matin. II pouvait l’extirper sans peine. Mais qu’avait-il besoin De se donner ce soin ? Il compte sur l’hiver et sur sa froide haleine Et s’en allant rentrer du foin, Aux herbes il laisse la vie. Deux jours après, voilà que parait une ortie. Notre homme passe encore et la voit …

Lire la suite ...

L’Édifice

Joseph POISLE-DESGRANGES   Autrefois régna dans Salente Un prince dont l’humeur aimante S’occupait d’adoucir la misère et les maux. Ce prince en arrivant en Grèce Voulut, sans qu’on le reconnaisse, Visiter partout les travaux. On lui montra d’abord les beautés de la ville : Les places, les palais, les jardins d’agrément ; Mais devant les grandeurs il restait immobile Et …

Lire la suite ...

L’Enfant et la Chrysalide

Joseph POISLE-DESGRANGES   Dans le parc de son père, au pied d’un peuplier, Un jour d’automne, un écolier. En soulevant le sable humide, Trouva certaine chrysalide Dont l’aspect le surprit ; Elle ne bougeait point au moment qu’il la prit ; Son corps était glacé, sa couleur était noire. Et sa pose annonçait le sommeil de la mort. Notre écolier …

Lire la suite ...

Le Moineau et l’Hirondelle

Joseph POISLE-DESGRANGES   Une douce hirondelle, hélas ! Avec un moineau franc furent pris dans des lacs. Et l’oiseleur les mit en cage. Une hirondelle, quel dommage ! Ah! Pourquoi la priver du nid Qui fut son modeste héritage ? Du nid que le temps rembrunit Et qu’elle aime à revoir en visitant la plage. Pourquoi ?… Mais la pitié …

Lire la suite ...

La Canne et le Parapluie

Joseph POISLE-DESGRANGES   — Ah ! Combien tu m’es cher, combien tu m’es utile ! Disait un jour un citadin. Au parapluie humble et docile Qui l’abritait dans le chemin. Sans toi, j’eusse gardé le logis ce malin, Ou reçu sur le dos cette averse qui tombe. J’eusse gâté tous mes effets ; J’eusse gagné du rhume et peut-être la …

Lire la suite ...

Le Cheval et l’Âne, fable de Poisle-Desgranges

Joseph POISLE-DESGRANGES   Un pauvre limonier surchargé de litière, S’indignait qu’un baudet osât le précéder. — Un baudet ! disait-il, me faire aller derrière ! Je ne saurai jamais à tant d’orgueil céder. — Calme-toi, mon ami, lui répond un poète Que plus d’un passe-droit avait rendu savant ; Ce n’est pas seulement qu’à ta vieille charrette Qu’on voit marcher …

Lire la suite ...

Préface de Poisle-Desgranges

Joseph POISLE-DESGRANGES   Pomone ayant secondé Flore, Un arbre jeune encore, Pour la première fois, Exposait quelques fruits suspendus à son bois. Un voyageur lui dit : Courbe vers moi ta branche, Je souffre de la soif, permets que je l’étanche. L’arbuste lui répond : Non, mes modestes fruits Vous déplairaient peut-être. — N’importe, fais-les moi connaître Et je jugerai …

Lire la suite ...

Joseph Poisle-Desgranges

Joseph Poisle-Desgranges est né le 23 octobre 1823 à Paris où il est mort le 27 décembre 1879, est un romancier et poète français. Il est le fondateur et rédacteur du journal L’Arc en ciel, il fut membre de la Société des gens de lettres, de la Société philotechnique, à l’Académie des poètes. Élu président de la Société des travaux …

Lire la suite ...