ACTUALITES:
Accueil » Louis Moland

Louis Moland

Le Soleil et les Grenouilles, analyses

Le Soleil et les Grenouilles

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, Le Soleil et les Grenouilles, par Louis Moland. Fable XXIV. Le Soleil et les Grenouilles. Le P. Commire. Sol et Ranœ. La fable latine fut d’abord imprimée sur une feuille volante avec ce titre : Appendix ad fabulas Phœdri, ex bibl. Leidensi, etc. Parisiis, 1672, in-8°. « La fable du …

Lire la suite ...

Le Meunier, son Fils et l’Ane, analyse et morale

Le Meunier, son Fils, et l'Ane

icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, Le Meunier, son Fils et l’Ane, Louis Moland,1872. Fable I. Le Meunier, son Fils et l’Ane. Cette fable a une longue généalogie. Elle est dans Ésope, au moins dans le recueil de Camérarius. Elle est dans les ouvrages arabes ou turcs qui dérivent du livre indien de Sendabad. et …

Lire la suite ...

L’Ane et le Petit Chien, analyses

L'Ane et le petit

icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, L’Ane et le Petit Chien,  Louis Moland,1872. Fable V. L’Ane et le Petit Chien. Esope 216, 293.— Ugobardi Sulmonensis, 17. Dans la fable latine d’Alexandre Neckam, la moralité que La Fontaine a mise en tête de sa fable est exprimée dans ce distique: Fabula nostra docct cunctis non cuncta licere, Et …

Lire la suite ...

L’Aigle et le Hibou, analyses

L’Aigle et le Hibou

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, L’Aigle et le Hibou, Louis Moland,1872. Fable XVIII L’Aigle et le Hibou. Avianus, 14, Simia et Jupiter. — Verdizotti, V, l’Aquila e el Guffo.   Marie de France a modifié et développé l’apologue d’Avianus. Il s’agit d’une « singesse et de son singeot. » La singesse demande au lion …

Lire la suite ...

Le Lièvre et la Perdrix, analyses

Le Lièvre et la Perdrix

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, Le Lièvre et la Perdrix, Louis Moland,1872. Fable XVII. Le Lièvre et la Perdrix. Phèdre, I, 9. M. Walckenaer a signalé dans les manuscrits de Conrart. t. XI, p. 536, une fable intitulée le Renard et l’Écureuil, qui commence par les quatre mêmes vers que celle-ci : « Mais le …

Lire la suite ...

La Fortune et le Jeune Enfant, analyses

La Fortune et le jeune Enfant

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, La Fortune et le Jeune Enfant, Louis Moland,1872. Fable X. La Fortune et le Jeune Enfant. Esop., 256, 62. Un demi-siècle avant La Fontaine, Régnier, dans sa XIVe. satire, avait raconté la même fable : La Fortune est à nous, et n’est mauvaise ou bonne Que selon qu’on la forme, …

Lire la suite ...

La Montagne qui accouche, analyses

La Montagne qui accouche

icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, La Montagne qui accouche, Louis Moland,1872. Fable X. La Montagne qui accouche. Phaedr., IV, 23. — Ugobardi Sulmonensis, 25. Horace, traduisant un proverbe grec, avait dit en un vers : Parturient montes, nascetur ridiculus mus. Rabelais s’est emparé de l’image : « La mocquerie est telle que de la montagne …

Lire la suite ...

L’Oiseleur, l’Autour et l’Alouette, analyses

L'oiseleur, l'Autour, et l'Alouette

 icon-angle-double-right Louis Moland Etudes et analyses des fables de La Fontaine, L’Oiseleur, l’Autour et l’Alouette, Louis Moland,1872. Fable XV. L’Oiseleur, l’Autour et l’Alouette. Ugobardi Sulmonensis, fab. XIV. — Abstemius, 3. La fable de l’Ysopet de 1333, l’Esprevier et le Coulon,est singulièrement prolixe, mais elle a bien le caractère du temps. Le discours que le jeune coulon adresse à l’épervier est …

Lire la suite ...

Le Renard, les Mouches et le Hérisson, analyses

Le Renard, les Mouches

Etudes et analyses : Le Renard, les Mouches et le Hérisson, Louis Moland,1872. Fable XIII. Le Renard, les Mouches et le Hérisson. Esop., apud Aristotel rhetoricor., lib. Il, cap. xx, tom. II, p. 570, édit. du Val., 1619, in-folio; trad. de Cassandre, édit. 17;i3, p. 291. — Fabulœ Aesopicœ 384, édit. Lipsiae 1810, in-8, p. 165. —Philibert Hegemon, fab. XIX, …

Lire la suite ...

Les deux Rats, le Renard et l’œuf, analyse

Les deux Rats, le Renard et l'Oeuf

icon-angle-double-right Louis Moland Analyse littéraire : Les deux Rats, le Renard et l’œuf, Louis Moland, 1872 Les deux Rats, le Renard et l’Oeuf « A cette époque, dit Walckenaer, Descartes et ses disciples avaient, par leurs arguments, donné une réputation de nouveauté à une question de métaphysique bien ancienne : celle qui concerne l’âme des bêtes. On avait publié de part …

Lire la suite ...