ACTUALITES:
Accueil » Mns Guillon

Mns Guillon

Daphnis et Alcimadure, morale

Daphnis et Alcimadure

icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires et observations diverses : Daphnis et Alcimadure par MNS Guillon, 1803. Il ne paraît pas que La Fontaine ait pensé a mettre au nombre de ses fables cette imitation de Théocrite. C’est une de ses dernières compositions , bien postérieure à la publication de ses apologues. Elle est dans le recueil de ses Œuvres diverses ( T. I. …

Lire la suite ...

Le Juge arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire, analyse

Le Juge arbitre, l'Hospitalier, et le Solitaire

icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires: Le Juge arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire de MNS Guillon – 1803. Si l’esprit humain est borné, et si un écrivain semble n’être en général destiné par la nature qu’à réussir dans un seul genre, combien est-il surprenant de voir un même génie exceller dans tous , passer, avec lapins heureuse flexibilité, du grave au doux, du …

Lire la suite ...

L’Eléphant et le Singe de Jupiter, analyse

L'Eléphant et le Singe de Jupiter

icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires : L’Eléphant et le Singe de Jupiter de MNS Guillon – 1803. L’Eléphant et le Singe de Jupiter. (1) Autrefois l’Eléphant, etc. Le fonds de cette fable en grec est très -stérile. C’étoit une monnoie d’un bas titre , que la Fontaine a refondue, et à laquelle il a ajoute de la matière pour lui donner cours …

Lire la suite ...

Le Philosophe scythe, analyse

Le Philosophe scythe

icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires : Le Philosophe scythe de MNS Guillon – 1803. Le Philosophe scythe. La fable d’Aulu-Gelle jouissait d’une grande célébrité : on l’a voit plus d’une fois opposée aux sophismes des Stoïciens, au sujet des passions, et aux paradoxes de Sénèque , eu faveur de leur doctrine , avant que La Fontaine ne la mit en vers. Les …

Lire la suite ...

Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue et le Rat, analyse

la Gazelle

icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires: Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue et le Rat de MNS Guillon – 1803. Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue et le Rat . 1) Je vous gardois un temple. Voiture a de même élevé en l’honneur de madame de Rambouillet, un de ces temples allégoriques , qui ne coûtent point a leurs auteurs de grands frais d’architecture. …

Lire la suite ...

Le Milan, le Roi et le Chasseur, analyse

Le Milan, le Roi, et le Chasseur

icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires et analyses: Le Milan, le Roi et le Chasseur de MNS Guillon – 1803. Le Milan, le Roi, et le Chasseur. 1) Ce titre, etc. Voici la définition que fait du Héros un de nos Maîtres en poésie. Est-on Héros pour avoir mis aux chaînes Un peuple ou deux ? Tibère eut cet honneur. Est-on Héros en signalant …

Lire la suite ...

Le Vieillard et les trois jeunes Hommes, morale

Le Vieillard et les trois jeunes hommes, La Fontaine

 icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires et étude : Le Vieillard et les trois jeunes Hommes de MNS Guillon .1803. la fable : Le Vieillard et les trois jeunes Hommes. (1) Un octogénaire, etc. M. l’abbé Batteux a fait sur cette fable un commentaire dont nous conservons ici les traits principaux. Qu’on cherche ailleurs, dit l’estimable Académicien, des débuts plus simples , plus nets, …

Lire la suite ...

La Mort et le Mourant, analyses

La Mort et le Mourant

 icon-angle-double-right Mns. Guillon Commentaires sur La Mort et le Mourant par MNS Guillon – 1803. La Mort et le Mourant. (1) La mort ne surprend point le sage, etc. Pourrait-on ne pas reconnaître dans ce prologue le langage de la raison et de la vérité , puisqu’il se retrouve tout entier dans les écrivains divers qui les ont étudiées avec le …

Lire la suite ...

Analyses de la fable Les Souhaits

Les Souhaits

icon-angle-double-right MNS Guillon Commentaires et analyses : « Les Souhaits« de MNS Guillon – 1803. Les Souhaits. (1) Il est au Mogol, Le Mogol, royaume voisin de la Perse et des Indes, est une de ces riches contrées de l’Asie que le génie des Orientaux a peuplées d’Esprits aériens, substances chimériques diversifiées entre elles sous les noms de Péris , de Ginhs ou …

Lire la suite ...

Fable Le Héron, analyse littéraire

Le Héron

icon-angle-double-right Mns. Guillon Fable Le Héron : commentaires de MNS Guillon – 1803. Le Héron. 1) Un jour sur ses longs pieds allait je ne sais où, Un Héron au long bec emmanché d’un long cou. La Bruyère à dit: Tout l’esprit d’un auteur consiste à bien définir et à bien peindre. Cette maxime est le plus bel éloge des vers …

Lire la suite ...