ACTUALITES:
Accueil » Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort

Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort

Daphnis et Alcimadure, analyse

Daphnis et Alcimadure

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Analyses des fables de Jean La Fontaine: « Daphnis et Alcimadure » par Chamfort, 1796. V.8.Et que j’ai le secret de rendre exquis et doux. Cela est très-vrai, témoin les quatre vers de cette pièce et ceux qui suivent. V. 15. Vous n’auriez en cela ni maître ni maîtresse, Sans celle dont sur vous l’éloge rejaillit. V. 17. Gardez …

Lire la suite ...

Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue, et le Rat, analyse

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Analyses : Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue, et le Rat de Chamfort – 1796. Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue, et le Rat. V. 6. Que dans ce temple on aurait adorée. Il me semble que les six vers suivants ne disent pas grand chose : Junon et le maître des dieux, qui seraient fiers de …

Lire la suite ...

Le Milan, le Roi et le Chasseur, analyse

Le Milan, le Roi, et le Chasseur

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Le Milan, le Roi et le Chasseur, analyse de Chamfort – 1796. Le prince à qui cette fable est dédiée, était le prince Louis de Conti, neveu du Grand Condé, et fils de celui qui joua un si grand rôle dans la guerre de la fronde. C’était un des grands protecteurs de La Fontaine , ainsi que …

Lire la suite ...

Dédicace à Monseigneur le Duc de Bourgogne, analyse

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Analyses  et études : Dédicace à Monseigneur le Duc de Bourgogne par Chamfort, 1796. Dédicace à Monseigneur le Duc de Bourgogne. Je ne puis employer, pour mes fables, de protection qui me soit plus glorieuse que la vôtre. Ce goût exquis et ce jugement si solide que vous faites paraître dans toutes choses au-delà d’un âge où …

Lire la suite ...

Le Vieillard et les trois jeunes Hommes, analyse

Le Vieillard et les trois jeunes hommes, La Fontaine

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Commentaires et analyses : Le Vieillard et les trois jeunes Hommes par Chamfort . 1796. Le Vieillard et les trois jeunes Hommes. Cette fable n’a pas la perfection qu’on admire dans plusieurs autres, si on la considère comme apologue. On peut dire même que ce n’en est pas un, puisqu’un apologue doit offrir une action passée entre …

Lire la suite ...

Le Fermier, le Chien, et le Renard, analyse

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Commentaires et analyses : Le Fermier, le Chien, et le Renard par Chamfort, 1796. V. 20. Il choisit une nuit libérale en pavots : 11 n’a été donné qu’à La Fontaine de jeter, au milieu d’un récit très-simple , des traits de poésie aussi nobles et aussi heureux. V. 31. Peu s’en fallut que le soleil. . . …

Lire la suite ...

Les Dieux voulant instruire un fils de Jupiter, analyse

Les Dieux voulant instruire un fils de Jupiter

 icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Commentaires et analyses: Les Dieux voulant instruire un fils de Jupiter par Chamfort . 1796. Avait l’âme toute divine. Vraiment, c’est l’effet à côté de la cause ; rien n’est plus simple. Cela doit bien faciliter l’éducation des princes ; je suis même étonné que cette réflexion ne l’ait pas fait supprimer entièrement. V. 4. L’enfance n’aime rien. Cela …

Lire la suite ...

Le Lion, analyse

Le Lion

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Commentaires et analyses : « Le Lion »  par Chamfort, 1796. Le Lion. V. 1. Sultan léopard autrefois. C’est ici le lieu de développer une partie des idées que je n’ai fait qu’effleurer, à l’occasion de la fable du chien qui porte au col le dîner de son maître, et de celle de l’hirondelle et de l’araignée. C’est certainement …

Lire la suite ...

Les Devineresses, analyse

Les Devineresses

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort Analyses et lecture analytique : Les Devineresses de Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort – 1796. Les Devineresses. L’ensemble de ce sujet n’existoit pas avant La Fontaine , qui en a recueilli les élément épais dans les fabulistes d’avant lui, pour en former un des plus jolis apologues qui enrichissent son recueil. C’est Zeuxis composant sa Vénus des traits répandus dans les …

Lire la suite ...

Les Animaux malades de la peste, analyse

Les Animaux malades de la peste

icon-angle-double-right Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort  Les Animaux malades de la peste, analysée et commentée par Chamfort – 1796  Les Animaux malades de la peste. Les Animaux malades de la peste Ce second volume ouvre par le plus beau des Apologues de La Fontaine, et de tous ses Apologues. Outre le mérite de l’exécution , qui dans son genre est aussi parfaite que …

Lire la suite ...