ACTUALITES:
Accueil » Philippe Briola » Coqueluche. (Chantecler)

Coqueluche. (Chantecler)

Coqueluche. (Chantecler)

Crête fière et jabot gonflé,
Usant de son droit coutumier,
Un coquelet s’égosillait
Au sommet d’un tas de fumier.
Notre matamore emplumé,
A l’aurore de chaque matin,
S’imaginait qu’il allumait
Les rayons de l’astre divin.
Tout le peuple gallinacé,
Auréolé de son prestige,
Applaudissait sans se lasser
A l’exploit du joli prodige.
Il advint qu’un certain matin
Notre héros s’époumona
Tant et plus mais ce fut en vain,
Le soleil ne se leva pas.
Une éclipse en était la cause
Qu’on avait dès longtemps prédit,
Mais le coq ignorait la chose,
Il en perdit tout son crédit.

Philippe Briola

1 commentaire

  1. Christian SATGÉ

    Combien croient que sans eux, le monde n’est rien ?! Bravo pour ce petit rappel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge