ACTUALITES:
Accueil » Daniel Allemand » Le beau geai du temps jadis

Le beau geai du temps jadis

001Daniel Allemand :

S’en étant envolée
Une volage oiselle
Qui voulait convoler
Bien plus vite que tourterelle
Se retrouva en cage
S’abandonnant à un chasseur
Qui s’occupa de son plumage
Bien plus que de son cœur.
Tel l’aveu d’Eurydice
Aux rives de son long supplice
Adieu premier amour, adieu prince charmant
Les rus d’émois fracassent souvenirs d’amant.
Le temps emporta la beauté
Même dans un chaud nid douillet
Le fleuve des ans enterra les sentiments
Dans la mer du néant que la folie dément.
Ainsi la vie s’écoule
Grain par grain, atone aux langueurs du sablier
Qui ne sait que le temps déroule
Le grand tapis rouge de l’amour oublié.
Et l’oiseau déplumé
Ô combien démonté
Essaye de rallumer
De la flamme d’antan, le temps à remonter,
Ravivant de jadis l’eau forte
Au réveil de ses amours mortes ;
Comment retrouver le pactole
Du beau geai qui cajole ?
Estimons à présent ce que vaut cette alarme
Car je sais des printemps
A vous donner des larmes
Puis des hivers autant
Par l’usure des ans à ranimer les charmes
De secrets envoûtants.
Ô princesse du bois dormant
Phénix renaissant de cendres
Désarmante stryge, crois-tu que ton amant
D’un nouveau tir va redescendre
Vers l’enfer
Pour croire au bel oiseau du paradis sur terre ?
Fi ! Que nenni ces litanies
Pour des instants manqués
Fi ! Les prières et les manies
Pour ceux restés à quai.
Ce n’est rien le bonheur qu’on donne
Prenons le temps d’aimer au moment opportun
Heureux qui s’abandonne
Au doux plaisir d’aimer du désir de chacun.
Se floue souvent qui trop se presse
Dans le brouillard des sentiments,
Pour vivre mal dans la détresse
Du fait de ceux à qui l’on ment.
On crée son désespoir
En face de carême
Sans trop savoir qu’on va tout perdre sans le voir
Pour fuir trop vite qui nous aime.

« Le beau geai du temps jadis »

  • Fables et illustrations de Daniel Allemand, blog à visiter…Plumes et Rimes
bg
Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé !

Inscrivez-vous

* indicates required

A voir aussi :

Le ver luisant et le ver à soie

Daniel Allemand Dans une nuit d’été scintillait un lampyre Il aurait tout donné pour avoir …

La chèvre et le chameau

Daniel Allemand Dans le grand désert de Gobi Deux herbivores errent à la recherche de …

2 commentaires

  1. Magnifique fable! très beau travail, bravo Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge