ACTUALITES:
Accueil » Henri Cachau » Le Cacatoès et les Mésanges…

Le Cacatoès et les Mésanges…

Henri Cachau

Don Léon comme l’appelait son maître
Un vrai cacatoès de qualité
La vaste Amazonie l’ayant vu naître
S’il n’échappait pas aux contrariétés
Dues à son cruel emprisonnement
L’habitude bien pire le confort
D’une pitance quotidiennement
Assurée le condamnèrent à ce sort…

Le va et vient d’insouciantes mésanges
N’ayant ni ses couleurs ni son ramage
Des admiratrices ou de mauvais anges
Virevoltant alentour de sa cage
Si vraiment elles ne le narguaient pas
Attirées surtout par la nourriture
Le pauvre perroquet n’empêchaient pas
De pleurer sa primitive culture…

Celui d’une myriade d’oisillons
Aucun ne sifflant l’internationale
Ni mezzo-soprano ni baryton
Quand sa tessiture bien qu’inégale
D’un chœur où il se confondait aux autres
Lui permit de devenir ce soliste
Apprécié des enfants qui bons apôtres
La réclame assuraient du vieux choriste…

Siffler chanter une consécration
L’ara n’en oublie pas l’apprentissage
Suivi du processus d’abdication
L’ayant mené à contenir sa rage
Alors qu’à son entour les passereaux
S’ils ne le blâment pas lui font comprendre
Jusqu’aux ballets incessants de moineaux
Qu’il eut dû à cet avenir s’attendre…

Que talent s’il y a on ne le monnaie pas
Au risque d’y laisser bien plus que son plumage
Que si notre destin nous ne l’acceptons pas
Nous ne pouvons en refuser le parrainage…

« Le Cacatoès et les Mésanges… »

Site : www.henri-cachau.fr

bg

A voir aussi :

Le Caniche et l’Otarie…

Henri Cachau Sont-ils adroits ces animaux Déterminés et facétieux Les enfants ouvrent grands leurs yeux …

Papillon…

Henri Cachau Est-il de nos étés l’agent le plus frivole Tut autant enivré de lumière …

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge