ACTUALITES:
Accueil » Daniel Allemand » Le Chamois apeuré

Le Chamois apeuré

icon-angle-double-right Daniel Allemand

L’Isard, roi des sommets, mais craintif à l’envie,
Au pied d’une paroi, croyant voir un chasseur
Se fit peur
S’enfuyant au bout de sa vie.
Dame Peur le confond aux tourments de l’angoisse
Sans qu’il n’en vit la poisse.
Le chamois eut peur de son ombre
Il eut peur de sa peur trop sombre.
Avec émoi, gardant l’aisance, il court encore
Il saute, il bondit, va jusqu’au bout du décor
Un endroit périlleux où d’aucuns ne s’immiscent,
Sans jamais qu’il ne puisse
De sa nuque blanc jaune en rectifier la course.
Dans les neiges éternelles, il était aux limites
Il vit l’eau qui coulant de source,
Au bord du précipice le stoppa dans sa fuite.
Que le Maître des Dieux dédaigne
Intervenir sur les règnes,
Qui l’eut cru ? Exception fut faite.
Le conseil divin au plus haut des faîtes
Lui rappela les peurs qu’il avait maîtrisées :
Des sommets, peur de la solitude d’Écho
Peur de changer de peau, de Janus la risée
Peur de la mort d’Hadès, la fin des haricots
Sensible à Prométhée par crainte des souffrances,
Ou Méduse insufflant la phobie des angoisses ;
Et même en aberrance
La peur du bonheur des trois Grâces
Il aurait dû ruminer d’extase à son âge
Dans ses beaux pâturages !
Il s’était hasardé, n’ayant plus que l’abîme
Ne pouvant plus ni avancer ni reculer
Il n’avait plus rien de sublime
Devant cet abysse, acculé.
Ce n’est pas si facile que d’ouïr les Dieux ;
Parfois, cela déclenche des troubles morbides.
S’esbignant du névé au plus haut de ces lieux
D’un benêt saut d’âne il se jeta dans le vide.
Quoiqu’on dise sur les peurs et sur leurs dilemmes
Il n’est pas pire peur que la peur de soi-même.

« Le Chamois apeuré »

  • Fables et illustrations de Daniel Allemand, blog à visiter…Plumes et Rimes
bg

A voir aussi :

Cou courroux

Daniel Allemand Sur la branche d’un figuier une tourterelle Pleure son compagnon infidèle Car le …

Vous avez dit : fabuliste ?

Daniel Allemand, né à Grenoble, études à Champollion, licencié d’Histoire et Géographie, j’ai exercé de …

5 commentaires

  1. Votre site est super Merci pour le partage

  2. Merci pour ce beau moment de lecture. C’est génial de savoir écrire d’aussi belles fables. Bravo

    • Merci Doriane, c’est vous qui éclairez nos textes de lumière… C’est très agréable de savoir que nos fables peuvent ainsi toucher les lecteurs

  3. Comme d’habitude c’est excellent. Que de détails et de suspense. Merci pour la fable

    • En tentant de rester riche de références aux mythes, tout est possible dans une fable qui est faite pour « toucher »…
      Merci Sébastien du compliment et de votre fidélité à me lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge