ACTUALITES:
Accueil » Guy Le Ray » Le Corbeau et ses Petits

Le Corbeau et ses Petits

icon-angle-double-right Guy Le Ray

De jeunes corbeaux piaffaient dans leur nid.
Pressés de quitter cet abri salutaire.
Tressé avec amour par leur père et leur mère.
Ainsi de tout temps va la vie !
Le jour tant désiré arriva
Et chaque jeune d’arbre en arbre vola.
Le père, voyant cette insouciante jeunesse,
S’empressa de les avertir
Des dangers dont ils devaient se prémunir.
– Il vous faut, leur dit-il, être vigilants
Les dangers sont nombreux et différents.
De toutes choses vous devez vous défier.
Des hommes en particulier.
Si vous en voyez un se baisser,
C’est pour ramasser une pierre ou un bâton.
N’attendez pas qu’il se relève.
Fuyez avec vos compagnons !
Mais, s’il ne se baissait pas, dirent les corbeaux.
Nous n’aurions plus besoin de partir.
– Qui vous dit, répliqua le plus moche.
Qu’il n’a pas une pierre dans sa poche !
Croyez-moi, mes frères, le plus sûr est de fuir.
– Mon fils, répondit son père.
Il me semble que tu peux prendre l’air.
Quant à tes frères, il leur faudra encore
Quelques leçons pour avoir mon accord.

« Le Corbeau et ses Petits »

  • Fable écrite en hommage à Marie de France en s’inspirant de sa fable : Marie de France : Les Corbeaux.
bg
Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé !

Inscrivez-vous

* indicates required

A voir aussi :

Antoine Houdar de la Motte, le nouveau fabuliste

icon-angle-double-right Éditos et chroniques   ANTOINE HOUDAR de La MOTTE, LE NOUVEAU FABULISTE S ‘il …

Illustration tirée du livre "Imagine les Animaux" par Dan Jacobson

La Pie de la ville et la Pie de la campagne

  Guy Le Ray : Le vol de la pie semblait s’éterniser. Plus elle battait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge