ACTUALITES:
Accueil » Louis de Valmalète » L’Enfant et la Planche, fable de Valmalète
plage-mer-rocher

L’Enfant et la Planche, fable de Valmalète

icon-angle-double-right Louis de Valmalète

Un Enfant se noyait : une planche est offerte :
Saisis-là, lui dit-on, pour éviter ta perte.
Il la saisit et se sauve d’abord ;
Mais du rivage il faut gagner le bord.
Il le pouvait ; et, sans beaucoup d’effort,
De tout danger, bientôt, il était quitte et libre ;
Mais, poussé par un sot orgueil,
Sur la planche il s’amuse à prendre l’équilibre.
La Planche hélas ! donne contre un écueil :
Le malheureux chancelle et tombe,
Et, submergé par une trombe,
Dans les flots trouve son cercueil.
Sur des écueils se mettre en équilibre,
C’est montrer un esprit de bien petit calibre.

Ministres, voulez-vous atteindre un noble but ?
Embrassez fortement la Planche de salut ;
Aller de droite à gauche , et puis de gauche a droite,
Est une marche usée autant que maladroite.

« L’Enfant et la Planche »

bg
Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé !

Inscrivez-vous

* indicates required

A voir aussi :

statue-marbre

Le Bloc de Marbre et le Ciseau, fable de Valmalète

icon-angle-double-right Louis de Valmalète Pour admirer une statue Belle, imposante, et chef-d’œuvre de l’art, On …

chien-mechant

Le Villageois et le Chien furieux, fable de Valmalète

icon-angle-double-right Louis de Valmalète Un Villageois, menant ses bœufs au pâturage, Fut mordu jusqu’au sang …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge