ACTUALITES:
Accueil » Daniel Allemand » L’envol, fable de Daniel Allemand

L’envol, fable de Daniel Allemand

icon-angle-double-right Daniel Allemand

Au vent des insomnies
J’imagine l’effraie
Transmission d’infini
Qui jamais ne m’effraie,
La vigie dans son trou d’ormeau.
Quoi de plus beau
Quoi de plus chouette
De penser sous la couette
A la dame de nuit
Quand elle mange les serpents
De mes ennuis
Me faisant le serment
Quand je me nuis
De museler l’égo.
Dans son vol silencieux
Je suis sans distinguo
L’enfant qui monte aux cieux
Endormi par la chouette
Dans son ultime pirouette
De trajectoire d’abeille.
Le rêve est fable du sommeil

« L’envol »

  • Fables et illustrations de Daniel Allemand, blog à visiter…Plumes et Rimes
bg
Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé !

Inscrivez-vous

* indicates required

A voir aussi :

Le vieil ours et l’abeille

Daniel Allemand Entre l’enfant et le vieillard Le grand âge est un désavantage Pour différencier …

La chatte et la puce

Daniel Allemand Il était à Varennes jolie riveraine Dont la chatte, sa reine, se nommait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge