ACTUALITES:
Accueil » Louis de Valmalète » Les deux Voyageurs, fable de Valmalète

Les deux Voyageurs, fable de Valmalète

icon-angle-double-right Louis de Valmalète

Dans un vallon, non loin de Rome,
Est un pont tellement étroit,
Qu’il n’y peut passer qu’un seul homme.
Un jour, deux Voyageurs, l’un sur l’autre allant droit,
Au beau milieu se rencontrèrent :
« Reculez, dit l’un deux. Vous-même, reculez,
«Lui répond l’autre : est-ce que vous valez
» Plus que moi ? » Bref, tous deux si bien se disputèrent,
Tellement s’acharnèrent
A ne pas reculer d’un pas,
Et de si rudes coups, en un mot, se portèrent,
Que tous deux sur le pont trouvèrent le trépas.
Cet apologue est l’image fidèle
De deux partis qui se poussent à bout ;
Quelque concession eut fini leur querelle :
Pour eux périr n’est rien, ne pas céder est tout.

« Les deux Voyageurs »

bg
Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé !

Inscrivez-vous

* indicates required

A voir aussi :

Le Bloc de Marbre et le Ciseau, fable de Valmalète

icon-angle-double-right Louis de Valmalète Pour admirer une statue Belle, imposante, et chef-d’œuvre de l’art, On …

Le Villageois et le Chien furieux, fable de Valmalète

icon-angle-double-right Louis de Valmalète Un Villageois, menant ses bœufs au pâturage, Fut mordu jusqu’au sang …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge