ACTUALITES:
Accueil » Livre 12e. – Jean de La Fontaine
le-renard-anglais-002

Livre 12e. – Jean de La Fontaine

Livre 12e. – Jean de La Fontaine :

Livres des fables : 123456789101112

Les fables de Jean de la Fontaine avec des Commentaires et observations de Chamfort et de l’abbé Guillon et d’autres critiques et analystes tels que Louis Moland, Pierre-Louis Solvet, Charles Aubertin, Charles Nodier, Van Hollebeke, etc… – toutes les fables sont illustrées par J.J. Granville et Gustave Doré.

  1. Dédicace à Monseigneur le Duc de Bourgogne
    1. Analyses et études : Dédicace à Monseigneur le Duc de Bourgogne par Chamfort
  2. Les Compagnons d’Ulysse
    1. Études et analyses, Les Compagnons d’Ulysse, Pierre Louis Solvet
  3. Le Chat et les deux Moineaux
  4. Du Thésauriseur et du Singe
  5. Les Deux Chèvres
  6. Le vieux Chat et la jeune Souris
  7. Le Cerf malade
  8. La Chauve-Souris, le Buisson, et le Canard
  9. La Querelle des chiens et des chats, et celle des chats et des souris
  10. Le Loup et le Renard
  11. L’Écrevisse et sa Fille
  12. L’Aigle et la Pie
  13. Le Milan, le Roi, et le Chasseur
  14. Le Renard, les Mouches, et le Hérisson
    1. Etudes et analyses : Le Renard, les Mouches et le Hérisson, Louis Moland
  15. L’Amour et la Folie
  16. Le Corbeau, la Gazelle, la Tortue, et le Rat
  17. La Forêt et le Bûcheron
  18. Le Renard, le Loup, et le Cheval
  19. Le Renard et les Poulets d’Inde
  20. Le Singe
  21. Le Philosophe scythe
  22. L’Eléphant et le Singe de Jupiter
    1. Commentaires : L’Eléphant et le Singe de Jupiter de MNS Guillon
  23. Un Fou et un Sage
  24. Le Renard anglais
  25. Le Juge arbitre, l’Hospitalier, et le Solitaire
    1. Commentaires: Le Juge arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire de MNS Guillon
  26. Daphnis et Alcimadure
    1. Analyses des fables de Jean La Fontaine: « Daphnis et Alcimadure » par Chamfort
    2. Commentaires et observations diverses : Daphnis et Alcimadure par MNS Guillon

jean-de-la-fontaine-citation-janot-et-catin

ANECDOTE:

En publiant « Les Compagnons d’Ulysse » dans sa livraison de décembre 1690, De Visé, fait précéder cette publication de ces mots : « Il n’y a rien de plus estimé que les fables de M. de La Fontaine, et c’est avec beaucoup de justice, puisque tout ce qui a paru de lui en ce genre peut être appelé inimitable. Vous verrez par la lecture de celle que je vous envoie que, malgré l’excuse qu’il prend de son âge, les années n’ont rien diminué en lui de ce feu d’esprit qui lui a fait faire de si agréables ouvrages. »
(Jean Donneau de Visé, 1638 – 1710, écrivain et publiciste français, fondateur du « Mercure Galant »)

  • (Livre 12e. – Jean de La Fontaine.)
bg
Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge