ACTUALITES:
Accueil » Annie Viti » Question de doigté

Question de doigté

001 Annie Viti

 

Je n ‘ai jamais sucé mon pouce !
( il est vrai que ça fait longtemps !)
Et FACE à BOOK ! je culpabilise !
Tout le monde l ‘aime !

Alors pourquoi pas moi ?

Peut être l ‘aurais – je ADORE ,
Mais ma mère , me l ‘ayant soustrait ,
Pour une fichue tétine
A qui je ne trouvais point délice ,
Après un sein qui n ‘était plus gorgé !

J ‘ai peur de trouver addiction,
A ce pouce qui incarne l ‘amour.
L ‘amour c ‘ est doux, Timide , parfois secret …

Et là ! face à mon écran , c ‘est tout le temps !

Je ne l ‘Adore pas non plus ,
Vu que je ne l ‘ai pas connu !
A pousser mes retranchent , je ne l ‘Adore pas vraiment !

L ‘ Armée des Bonhommes apparait,
Pouce se sent soulagé !
On l ‘aime à Dessin ,
çà doit être l Amour intelligent ,
Celui qui est dans l ‘air du temps ?

Mon index va t ‘il se laisser tenter
Et aller le caresser ?

CE MANQUE DE POUCE , M ‘AURA TRAUMATISE !!!!

« Question de doigté », ANNIE VITI

4 commentaires

  1. Voilà un texte majeur à ne pas mettre à l’index qui ne mérite pas de petit coup de pouce quand on lui a mis la main dessus, auriculaire de rien. Annie, continuez comme cela et vous serez bientôt dans l’annulaire des grands poètes de ce temps. Bravo !

  2. Belle idée Annie ! j’aime beaucoup ce clin d’oeil à des pratiques auxquelles on ne fait plus guère attention… se railler des « j’aime »… et garder à l’esprit que l’amour – le vrai- ne se galvaude pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge