ACTUALITES:
Accueil » Analyse des fables » Questions : Corbeau et le Renard
Le Corbeau et le Renard
Le Corbeau et le Renard

Questions : Corbeau et le Renard

icon-angle-double-right Bruno Van Hollebeke

Questions sur la fable : « Corbeau et le Renard » – B. Van Hollebeke édition 1855

 

1ère. Série.

1. Que signifie le mot maître ? Appliqué au corbeau, doit-il être pris au sérieux ou ironiquement ?
2. Placez les mois du premier vers dans leur ordre régulier ; l’inversion donne-t-elle ici lieu à l’équivoque, comme on l’a prétendu?
3. Que signifie alléché ? Donnez un équivalent.
4. Quelle différence y a-t-il entre joli et beau ? Prouvez qu’il n’y a pas de pléonasme au vers 6.
5. Qu’est-ce qu’un phénix ? Qu’entend-on par hôtes des bois ?
6. Ne voyez-vous pas quatre vers se terminant par des diphtongues semblables qui imitent bien le croassement disgracieux du corbeau ?
7. Que faut-il dire de la rime monsieur avec flatteur?

2eme. Série.

1. Le titre de la fable ne nous offre-t-il pas un contrasta ? De quel caractère le renard et le corbeau nous représentent-ils le type?
2. Lisez et résumez cette fable.
3. hé ! bon jour ! Qui accoste-t-on de cette façon? Pourquoi le renard traite-t-il le corbeau en ami ?Faites ressortir la flatterie dans le langage du renard.
4. Quel est le but du renard et comment s’y prend-il pour l’atteindre ?
3. Sans mentir. Quels sont ceux qui prennent de ces précautions dans leurs discours ?
6. Le renard est-il adroit en témoignant des doutes sur la belle voix du corbeau et on exprimant le désir de l’entendre? Quel résultat attend-il de son stratagème ?
7. Quel effet la flatterie produit-elle sur le corbeau ? Cet effet est-il énergiquement rendu ? Citez les paroles de La Fontaine.
8. La leçon gagne-t-elle à être mise dans la bouche du renard lui-même ? En devient-elle plus frappante ?
9. Faites ressortir toute l’ironie de la leçon qu’il fait au corbeau, et le contraste du langage qu’il tient avec son discours flatteur de tantôt.

(Questions : Corbeau et le Renard)

  • Études et analyses sur La Fontaine par B. Van Hollebeke, 1855
bg

A voir aussi :

Le Marchand, le Gentilhomme.

Le Marchand le Gentilhomme… fable analysée

La Morale d’après les fables… avec des exercices d’application par Jules Arnoux, agrégé des lettres, …

Le Grillon, fable de Florian analysée

La Morale d’après les fables… avec des exercices d’application par Jules Arnoux, agrégé des lettres, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge