ACTUALITES:
Accueil » Tag Archives: Fénelon

Tag Archives: Fénelon

Biographie de Fénelon

icon-angle-double-right Fénelon Fénelon (1651—1715), né au Quercy, archevêque de Cambrai, de l’Académie française en 1693; précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Nous ne pouvons, dans un ouvrage consacré exclusivement à la littérature, que faire une bien courte allusion aux disputes théologiques que soulevèrent dans l’Église de France, vers la fin du XVIIe siècle, les doctrines du quiétisme …

Lire la suite ...

Notice sur la vie de Fénelon

icon-angle-double-right Fénelon Ce petit livre a été composé par Fénelon pour l’éducation du duc de Bourgogne, dont il était précepteur. C’est un recueil de fables, de réflexions et de nouvelles, écrites avec une négligence aimable, et dans lesquelles on retrouve encore la pure et douce morale et le style du Télémaque. François de Salignac de Lamothe-Fénelon, né en 1651, au …

Lire la suite ...

Les aventures de Mélésichthon

icon-angle-double-right Fénelon Mélésichthon, né à Mégare, d’une race illustre parmi les Grecs, ne songea dans sa jeunesse qu’à imiter dans la guerre les exemples de ses ancêtres : il signala sa valeur et ses talents dans plusieurs expéditions : et comme toutes ses inclinations étaient magnifiques, il fit une dépense éclatante, qui le ruina bientôt. Il fut contraint de se …

Lire la suite ...

Sentences de Fénelon

icon-angle-double-right François de Salignac de La Mothe-Fénelon dit Fénelon Le malheur ajoute un nouveau lustre à la gloire des grands hommes. Avant que de se jeter dans le péril, il faut le prévoir et le craindre; mais quand on y est, il ne reste plus qu’à le maîtriser. Il faut mériter les louanges, et les fuir. Il ne faut avoir de …

Lire la suite ...

Notice sur Fénelon

Fénelon (1651—1715), né au Quercy, archevêque de Cambrai, de l’Académie française en 1693; précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Nous ne pouvons, dans un ouvrage consacré exclusivement à la littérature, que faire une bien courte allusion aux disputes théologiques que soulevèrent dans l’Église de France, vers la fin du XVIIe siècle, les doctrines du quiétisme qui avaient …

Lire la suite ...

Le Fantasque

icon-angle-double-right Fénelon Qu’est-il donc arrivé de funeste à Mélanthe ? Rien au dehors, tout au dedans. Ses affaires vont à souhait: tout le monde cherche à lui plaire. Quoi donc? c’est que sa rate fume. Il se coucha hier les délices du genre humain: ce matin, on est honteux pour lui, il faut le cacher. En se levant, le pli …

Lire la suite ...

Les Aventures d’Aristonoüs

icon-angle-double-right Fénelon Sophronyme, ayant perdu les biens de ses ancêtres par des naufrages et par d’autres malheurs, s’en consolait par sa vertu dans l’ile de Délos. Là il chantait, sur une lyre d’or, les merveilles du dieu qu’on y adore; il cultivait les Muses dont il était aimé; il recherchait curieusement tous les secrets de la nature, le cours des …

Lire la suite ...

Le Berger Cléobule et la Nymphe Phidile

icon-angle-double-right Fénelon Un berger rêveur menait son troupeau sur les rives fleuries du fleuve Achéloüs. Les Faunes et les Satyres, cachés dans les bocages voisins, dansaient sur l’herbe aux doux sons de sa flûte. Les Naïades, cachées dans les ondes du fleuve, levèrent leurs têtes au-dessus des roseaux pour écouter ses chansons. Achéloüs lui-même, appuyé sur son urne penchée, montra …

Lire la suite ...

Prière indiscrète de Nélée

icon-angle-double-right Fénelon Prière indiscrète de Nélée, petit-fils de Nestor Entre tous les mortels qui avaient été aimés des dieux, nul ne leur avait été plus cher que Nestor; ils avaient versé sur lui leurs dons les plus précieux , la sagesse, la profonde connaissance des hommes, une éloquence douce et insinuante. Tous les Grecs l’écoutaient avec admiration; et, dans une …

Lire la suite ...

Aristée et Virgile

icon-angle-double-right Fénelon Virgile, étant descendu aux enfers, entra dans ces campagnes fortunées où les héros et les hommes inspirés des dieux passent une vie bienheureuse sur des gazons toujours émaillés de fleurs et entrecoupés de mille ruisseaux. D’abord le berger Aristée qui était là au nombre des demi-dieux, s’avança vers lui, ayant appris son nom. « Que j’ai de joie, …

Lire la suite ...