ACTUALITES:
Accueil » Tag Archives: papillon

Tag Archives: papillon

Le Papillon et les Chenilles

Achille Duval Admirant sa parure et ses ailes brillantes, Un coquet papillon dans les airs voltigeait, Voyant, avec dédain, des chenilles errantes Sur la feuille où naguère encore il se logeait. Bénissons, disait-il, l’auteur de la nature D’avoir su distinguer mon mérite réel, En me donnant un corps d’admirable structure, Avec qui je pourrais m’élancer vers le ciel. Il ignorait, …

Lire la suite ...

La Rose et le Papillon, fable d’Alfred de Valois

Alfred de Valois Le Papillon : Rose aimée, Si belle et si parfumée, Accepte mon pur amour. Près de ta tige embaumée Tu me verras chaque jour ; Tu seras ma souveraine, Douce reine. Mon idole, mon trésor, Prends mon cœur, ô jeune rose, Car je n’ose A tes pieds le mettre encor. La Rose : Quoi ! volage, Faut-il …

Lire la suite ...

La Fauvette et le Papillon

Alfred de Valois La fauvette chantait au haut des buissons verts ; Le papillon, tout fier de sa riche parure, S’attribuant l’honneur d’aussi charmants concerts, Fou d’orgueil, éperdu, voletait dans les airs. Il s’enivrait de lui, la pauvre créature ! Or, envers l’humble oiseau, voulant être courtois, Il lui dit : « Gentille chanteuse, J’admire vos chansons et votre pure …

Lire la suite ...

L’Enfant et le Papillon, fable de Perrodil

Victor de Perrodil Un enfant poursuivait un papillon léger Qu’il voyait voltiger De fleur en fleur dans la prairie. L’arc en ciel, le céleste et brillant messager, Lorsque passe au travers des larmes de la pluie, N’a pas de plus vives couleurs Que cet insecte ailé nourri du suc des fleurs. L’enfant s’acharne à sa poursuite. Le beau papillon l’évite, …

Lire la suite ...

Le papillon et les Tourterelles, par Grécourt

icon-angle-double-right Jean-Baptiste de Grécourt Un Papillon, sur son retour, Racontait à deux Tourterelles, Combien, dans l’âge de l’amour, Il avait caressé de belles. Aussitôt aimé qu’amoureux, Disait-il, ô l’aimable chose! Lorsque, brûlant de nouveaux feux, Je voltigeais de rose en rose ! Maintenant on me fuit par-tout, Et par-tout aussi je m’ennuie. Ne verrai-je jamais le bout D’une si languissante …

Lire la suite ...

Le Papillon et le Grillon

icon-angle-double-right Sylvain Lange Déployant son aile soyeuse Où brillaient l’or et le saphir. Un papillon suivait sa course aventureuse, Caressant chaque fleur au gré de son désir. Caché dans sa grotte profonde, Un modeste grillon méditait à loisir Sur les périls dont cette vie abonde : On eut dit, à le voir, un moine en oraison, Avec son habit noir …

Lire la suite ...

Le Papillon et le Grillon, fable de Pierre Doré

icon-angle-double-right Pierre Doré Air : N’aimez jamais. Certaine nuit une chandelle Brillait dans le fond d’un salon, Ô que cette lumière est belle ! S’écrie un jeune papillon. Je veux voltiger autour d’elle Et la contempler à loisir ; Je veux la caresser de l’aile ? Et m’en donner tout le plaisir. Un vieux grillon d’expérience, A ce projet était …

Lire la suite ...

L’Arbre et le Papillon , fable de Gruié

icon-angle-double-right Amédée Gruié Un arbre aux vastes rameaux Regardait d’un œil d’envie Un papillon des plus beaux Folâtrant dans la prairie. — Viens, ô joli petit roi De la phalange fleurie, Lui dit-il ; viens près de moi. Des fleurs la tendre corolle, Lorsque le jour aura fui, Contre les fureurs d’Éole Serait un bien frêle appui. Gracieuses sur leurs …

Lire la suite ...

L’Enfant et le Papillon

icon-angle-double-right Marc-Louis de Tardy Dédiée à J…. par son Grand-père Dans un jardin, sur une rose Fraîche, vermeille et du matin éclose, Un papillon s’était posé. Un enfant l’aperçut, et le petit rusé Pour un exploit maudit en vrai lutin s’apprête. La main levée, il marche, il marche à pas de loup. Fait un pas, et puis deux, puis s’élance …

Lire la suite ...

La Papillon et le Flambeau

icon-check Abbé Jean-Louis Aubert Un papillon était désespéré De s’être brûlé l’aile à certaine bougie Dont l’éclat l’avait attiré. On ne m’y prendra de ma vie. Disait-il d’un ton pénétré. Piège maudit, sans ma folle imprudence. Ne verrais-je à présent dans l’état où je suis ! Toujours quelques maux sont les fruits De la tardive expérience. Mais ce dernier malheur …

Lire la suite ...