jeudi, février 21, 2019

Goswin Joseph Augustin, baron de Stassart

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Goswin_de_StassartGoswin Joseph Augustin, baron de Stassart, né à Malines bel le 2 septembre 1780, et l’un des plus grands poètes de la Belgique.

Ses fables furent publiées pour la première fois en 1818; elles sont au nombre de cent soixante-quatorze dans la dernière édition, qui date de 1847. M. de Stassart a exercé d’importantes fonctions administratives : il a été sous l’Empire préfet de Vaucluse et préfet des Bouches-de-la-Meuse . Goswin de Stassart a été membre de l’Institut de France, de l’Académie de Bruxelles et d’un grand nombre de sociétés savantes. Il décède à Bruxelles le 16 octobre 1854.

« C’est par une sage soumission aux arrêts de la censure littéraire, a dit un de nos meilleurs fabulistes (M. le Bailly ), qu’un écrivain peut espérer d’acquérir des droits légitimes à la bienveillance des lecteurs. »
Le Baron Stassart, Paris, le 25 Avril 1819

FABLES:

  1. La Voiture mal dirigée
  2. La Mouche et le Cousin
  3. Le Conseil d’Etat du lion
  4. Le Trône de Neige
  5. Le Chien et le Cheval
  6. Le Remords inutile
  7. La Chouette et le Soleil
  8. Le Lac et le Torrent
  9. La jeune Fille, sa Mère et le Feu follet
  10. L’Eléphant et le Levreau
  11. Le Cheval belliqueux
  12. Le Philosophe et l’Alchimiste
  13. Le Corbeau, l’Oison et le Canard
  14. La Taupe
  15. Le Hibou parmi les Oiseaux
  16. Le Vieux Courtisan et son Fils
  17. L’Hirondelle et la Pie
  18. La Mort du Lion
  19. La Bienfaisance du Milan
  20. Le Coursier
  21. Les deux Spéculateurs
  22. Les Oiseaux ou le prix de la Musique
  23. Les Peintures à Fresque
  24. La Poule trop grasse
  25. Le Fermier et les Chiens de Basse-cour
  26. La Taupe et sa Fille
  27. Le Paon qui mue
  28. Le Bélier nommé juge par le Sénat des Animaux
  29. Le Papillon et les Oiseaux
  30. Le Spéculateur insatiable
  31. Le Lion et le Renard
  32. Le Berger imprudent
  33. L’Homme, l’Anguille et le Serpent
  34. L’Ours et le Carlin
  35. Le Coq plumé
  36. Le Lièvre et le Chien de Chasse
  37. Le Cerf et le Paon
  38. Le Corbeau et la Corneille
  39. Le Rossignol en Cage
  40. Le Marchand de Chiens
  41. Le Chat
  42. Le Chevreuil et la Biche
  43. L’Aigle et le Papillon
  44. Les Voyageurs et le Platane
  45. Les Oiseaux et les Poissons
  46. Le Pêcheur et le Thon
  47. L’Enfant et le Hanneton
  48. L’Aigle et le Corbeau
  49. Le Financier, l’Alphabet, et le Sansonnet
  50. Le Lion devenu fou et le Lapin
  51. Le Bourdon de Notre-Dame
  52. L’Âne assommé par son Maître
  53. La Barque et les Rameurs
  54. La Mort-aux-Rats
  55. L’Envieux
  56. Le Lion édenté
  57. Le Corbeau qui couve
  58. Le Chien de Chasse
  59. Le Roitelet et les autres animaux
  60. Le dromadaire et le Singe
  61. La Fortune et le sage
  62. Le Chien et les Loups
  63. Le Hibou
  64. Epilogue, les Etoiles et le Soleil

Préface (extrait): …Je m’empresse d’offrir au public les épis d’un tardif moissonneur. Puisse-t-il ne pas trouver cet hommage trop indigne de lui !
On est, aujourd’hui, dispensé d’une dissertation sur la fable; nos devanciers, Lamotte, d’Ardenne et Florian ont épuisé la matière. Si les préfaces sont encore de rigueur, il faut au moins qu’elles soient courtes. Le monosyllabe moi qui nécessairement en est l’âme, a toujours mauvaise grâce, quelque effort que l’on fasse pour le rendre supportable, et dans cette position pénible on court trop aisément le risque de communiquer aux autres l’ennui qu’on éprouve soi-même.
Corioule, le 25 mars 1818. ‘Goswin Joseph Augustin, baron de Stassart, 1780 – 1854)

Frédéric Reiffenberg (baron de.)

A M. le Baron de Stassart qui m’avait envoyé ses fables.

Jean La Fontaine vous apprît
Ces fables que chacun répète :
Vos bêtes ont bien de l’esprit,
Et je sais mainte forte tête
Qui, sage, mettrait à profit
La morale que vous nous faites ;
Mais pour la suivre , entre nous dit,
Je ne les crois pas assez bêtes.