ACTUALITÉS :
Accueil » Henri Cachau » L’Âne et le Bœuf, par Henri Cachau

L’Âne et le Bœuf, par Henri Cachau

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Henri CACHAU

 

déjà pour le casting ce fut très difficile
Marie et Joseph avaient un faible pour l’âne
le charpentier en possédait à domicile
quant à la bête à corne ils la jugeaient insane…

mais placide le bœuf se sait indispensable
le scénario l’inclut c’était déjà écrit
bien plus que le grison sa place est dans l’étable
qui donc réchaufferait le futur Jésus-Christ…

des palabres il fallut pour les lier ensemble
sous un même joug puisque n’est pas stipulé
chez St Luc que la crèche leurs têtes rassemble
notre histoire sainte paraît manipulée…

Auprès de l’enfant dieu se voulaient à sa droite
place dévolue à son bien-aimé St Jean
le bœuf est colossal la couche plus qu’étroite
il ne la cèderait à l’âne grisonnant…

à l’ouvrage la parturiente ne dit mot
quant à Joseph on sait l’homme embarrassé
bien qu’attentif aux requêtes des animaux
laisse au futur sauveur le soin d’en disposer…

les bergers et les rois mages en témoigneront
passant outre à ce que l’on nomme préséance
une capacité dont nos plus beaux fleurons
en abusent et mésusent à ma connaissance…

le nouveau-né fit rapprocher les deux nigauds
vous êtes différents n’y voyez pas malice
respectez les préceptes du Père là-haut
accordez-vous chacun a droit à sa pelisse…

sans discuter l’âne et le bœuf obtempérèrent
mais la tiendraient-ils cette résolution
au-delà de cette nuit qu’ils se figurèrent
en avoir sur leur dos porté l’ostentation…

“L’Âne et le Bœuf”

Site : www.henri-cachau.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.