ACTUALITÉS :
Accueil » N. Ganeau » L’Anguille et le Serpent

L’Anguille et le Serpent

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

icon-angle-double-right N. Ganeau

Concevez-vous le caprice des hommes?
Disait l’anguille à certain gros serpent
Des plus rusés. Vous le voyez, nous sommes
A leur fureur en butte à chaque instant;
Tous les jours on les voit, pour nous faire la guerre
Au fond des eaux s’avancer hardiment :
Cependant les cruels, à l’égal du tonnerre,
Redoutent votre approche. Eh! pourquoi? Le voici,
Lui répondit, en sifflant, celui-ci ;
Vous êtes sans défense, ils ne vous craignent guère;
Mais quant à nous, armés jusques aux dents,
S’ils sont mauvais, nous devenons méchants.
C’est ainsi qu’avec eux on se tire d’affaire,
Trop de bonté les rend trop insolents.

“L’Anguille et le Serpent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.