ACTUALITÉS :
Accueil » Daniel Allemand » Le Pigeon
deux_pigeons

Le Pigeon

 

001 Daniel Allemand

D’une couvée très ordinaire
Un jeune pigeon gris,
Un jour, très téméraire
Prit sa place, ventre saint gris,
Les ailes fatiguées suite à son long voyage
Quémandant nourriture, pour un renflouage
Au bord de ma maison.
On lui donna des graines à foison.
Puis de fil en aiguille
Osant de fourbes trilles
Il vit sa vie toute tracée
Un avenir très lumineux
De hasard et fortune entrelacés
Oubliant émois et troubles vertigineux.
Depuis de saison en saison
Il venait chaque jour au soleil s’installer.
Lorsqu’un matin, du même diapason
Parut son frère ailé
Roucoulant à merveille,
Faisant alentour multiples pantalonnades
Goûtant sa folle pigeonnade
Aux rayons du soleil.
De sa superbe au poitrail lisse
De couleur roussâtre et réglisse,
Portant cou haut et yeux très clairs
Déambulant d’allure altière,
L’intrus vif n’étant pas peu fier,
S’appropria derechef les grains, la pitance.
Le brave pigeon aux barbules délavées
Surpris par l’appétence
De la jeunesse ignorante, un peu dépravée
Lui fit place espérant partager la bombance
Que nenni !
Le fâcheux se jeta sur lui,
S’acharnant, donnant coups de bec
De ses assauts le pète-sec
Battant des ailes, le fit passer à trépas ;
Foudroyé, le pigeon gris sur le dos tomba.
Personne ne possède son histoire
Comme le coucou prend le nid
La camarde peut vous serrer dans ses mâchoires
Par un cacou qui mène à l’agonie

Daniel Allemand

  • Fables et illustrations de Daniel Allemand, blog à visiter…Plumes et Rimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.