ACTUALITÉS :
Accueil » Daniel Allemand » Le Renard et le Chat
Le Renard et le Chat

Le Renard et le Chat

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

 

001 Daniel Allemand

En créant Maître Patelin
On est toujours la dupe du voisin
Démontra Triboulet, bouffon du roi ;
Ecoutez donc le désarroi
D’un renard doucereux flatteur
Rencontrant un chat tantinet contrefacteur.
Nos deux beaux hypocrites,
A se prendre pour Démocrite
Jaspinaient dans le vide du déni
Plutôt que du vide et de l’infini ;
Fourbes nos deux patte-pelus
Bouffant à tous les râteliers
Se disputaient os de volailles en fin menu.
D’une morgue hautaine, notre chat altier
Qui ne pouvait manger, tança maître renard :
« – Tu prétends tout connaître
J’en sais bien plus que toi, roublard
En Egypte, c’est moi le maître. »
« – Ainsi je serais le bête et toi le rusé ? »
Répondit le renard en boulottant un os
Le rouquin arguant plein de malice récusée :
« – Vivre c’est se mettre en scène féroce
Car dans l’illusion se trouve la vérité.
Vois comme tu as peur de moi ?»
Le chat n’était pas dans l’effroi
Et répliqua avec témérité :
« – Je suis de la race des Dieux
Ecoute le bruit étrange du vol de l’aigle
Qui aujourd’hui chasse le goupil prétentieux… »
Affirma le chat noir espiègle
Au bruissement du vent qui se levait.
« …Je l’invoque sans mettre en scène
Ton Illusion malsaine
Mais bien la vérité ;
Soudain venant de nulle part
Flèche, il va tomber en piqué d’enfer
Ouvrant ses ailes avant l’impact, le balbuzard
Jetant ses pates pour te saisir dans ses serres
Au ciel va t’emporter ! »
Lors Maitre renard apeuré
Des rafales plus fortes, aussitôt détala
Abandonnant carcasse de poulet
Au gros chat.
Le roux fit plus de cent tours inutiles,
Fuyant le patelin
Et le supposé volatile.
Il n’est si fin qui ne rencontre un plus malin.

Daniel Allemand

  • Fables et illustrations de Daniel Allemand, blog à visiter…Plumes et Rimes
  • 2
    Partages

2 commentaires

  1. Le rusé roulé, voilà une vision nouvelle bien dans l’esprit des fabulistes d’antan avec verve d’aujourd’hui. Merci et bravo Daniel.

    • Merci à vous Christian pour cet agréable commentaire. Je suis pleinement satisfait de « rouler » le renard ; l’idée m’en est venue à la lecture d’un dicton Turc qui dit que « le renard tout rusé qu’il est n’échappe pas à l’aigle » . Amicalement et au grand plaisir de vous lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.