ACTUALITÉS :
Accueil » Yves Tarantik » L’Impétrante empêtrée 1

L’Impétrante empêtrée 1

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yves Tarantik

 

« L’Homme est le passé de la Femme »
Slogan du M.L.F.

J’en conviens aisément : la morale des fables,
Parfois, me semble insupportable.
Or cette fois, lecteur, tu prendras seul le soin,
D’en soutirer le parfum du venin :

Fort peu de temps après sa mise en bière
Une femme accosta au seuil du Paradis.
Très émue, la quémandeuse toque à l’huis :
« Qu’est-ce encor ? » dit Saint Pierre,
Entrouvrant les sublimes portes.
D’un souffle, et moins vive que morte,
Elle exhale son nom : « Bon, bon, et d’où
Venez-vous ? reprend le Cerbère. – …De Paris,
Dit-elle en transpirant beaucoup.
– Bah ! Ce n’est pas si grave, dit le Saint à qui
Jésus a pardonné trois reniements.
Foi de pierre d’achoppement 2
Vous aurez l’éternité pour tout oublier !
– Hélas ! Lâche l’autre gênée,
Ce n’est pas tout… – Ma chère, ici, il faut tout dire,
Gronde Pierre, tout… et même le pire :
Faute avouée… Sang du Christ ! Enfin vous le savez,
On vous l’a assez rabâché…
– Eh bien, voilà… dit-elle, en se raclant la gorge,
J’ai empoisonné mon mari, ce vieux Georges,
Et puis j’ai massacré mes garçons à la hache…
– Aïe ! dit Pierre, saisi de gravité soudaine,
Quel sacré phénomène !
Cela requiert que j’en sache
Plus. Vos aveux font craindre un cas rédhibitoire.
Étiez-vous membre du M.L.F. ? Voire
Des Femens ou des Chiennes de garde…? – . Ah Ça non !
Dit-elle dans un sursaut d’indignation.
– Alors, dit l’Homme aux clés, s’effaçant devant elle :
Bienvenue… et jouissez du repos perpétuel. »
Tandis qu’un chœur de vierges entonne
Les célestes accords d’un divin Te Deum,
Tandis que vers elle s’élancent,
Les anges aux ailes d’or
Porteurs de l’éternelle Alliance,
Sur le seuil, elle hésite encor :
« Mais… et le poison… la hache ? marmonne-t-elle
L’air égaré… – C’est sans importance, dit Pierre
Plein d’indulgence, en enfourchant son arc-en-ciel.
Je vous assure : On ne va pas jeter la pierre
À quelqu’un qui n’appartient ni au M.L.F.
Ni aux Femens ou aux Chiennes de Garde,
Dieu nous en garde !
Par Saint Joseph
Prenez une harpe et entrez !
– C’est que, dit-elle effondrée,
J’ai tenté d’adhérer…
Mais on m’a refusé la carte.
– Ah mais dans ce cas, dit Pierre, prenez deux harpes ! »

Yves Tarantik

1. Impétrant : Dans son emploi religieux, celui qui obtient de Dieu.
2. Pierre d’achoppement : Difficulté qui arrête un projet. Ici Saint Pierre, « Cerbère du Ciel », peut être considéré comme un obstacle pour le pécheur qui se présente devant lui.
3. Femens : Adeptes d’un mouvement féministe radical, d’origine Ukrainienne qu’elles nomment «sextrémisme»

 

Administrateur de la Sté des Amis de Jean de La Fontaine

2 commentaires

  1. Yves, merci d’aussi joliment nous le rappeler, nos péchés (les plus gros évidemment nous seront pardonné), alors de bon cœur perpétuons-nous dans la faute, dieu, apparemment, toujours retrouve les siens !?

  2. Belle photo d’annonce de la Fable, merci au webmestre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.