lundi, juin 17, 2019

Fables, fabulistes et Jean de La Fontaine

  FLASH

Le révélateur… par Henri Cachau

« La force de l’hébétude », autrefois il en aurait ri de ce trait d’esprit relevant d’une amère constatation, celle de parents valétudinaires réduits et maintenus grâce aux dernières avancées de la science en état de légumes, leurs corps branchés à de sophistiquées machines, mais leur cerveaux définitivement déconnectés des réalités extérieures… Au gré de conversations avec des intimes Victor s’insurgeait contre cet acharnement thérapeutique, poursuivi aux seules fins de laisser un soi-disant Dieu s’en arranger avec les siens, à son gré décider du jour de leur trépas, alors que dans leur majorité ces malades, au-delà de l’abrutissement pharmaceutique ne répondent plus aux sollicitations externes, encore moins à l’énonciation de leurs noms et prénoms ; la vox populi le réclame : « Pourquoi mourir à petit feu si l’on a pas cassé sa pipe auparavant ! »…la suite

Madame Pérrier

Antoine Alfred Désiré Carteret

La seule règle

La seule règle qu’on puisse donc raisonnablement prescrire aux fabulistes, ainsi qu’à tous les poètes, c’est de n’être point imitateurs, de suivre leur caractère, leur goût naturel. Peut-être seront-ils de mauvais originaux. Et bien qu’en arrivera-t-il ? On les rejettera. Les rejetterait-on moins s’ils étaient des copistes serviles ? l’Abbé Lemonnier (1721-1797).

Fleury Flouch

Guy Le Ray

Etienne Fumars

Analyses Des Contes

Jean de la Fontaine et les fables

7 Fables au hasard

Naïveté

On demandait à Paul, esprit des plus opaques,
Et qui lit…. quelquefois, pour changer ses ennuis,
Connaissez-vous, monsieur, L’Émile de Jean-Jacques ?
Non, dit-il ; je connais les Mille et une Nuits.

Suivez-nous sur Facebook

Les 240 fables de La Fontaine

Fables de Guy Le Ray – Sylvie-Dala

Fables, articles les plus commentés

Top 10 : articles les plus vus

Pinterest