ACTUALITES:
Accueil » Henri Cachau » Le louveteau et la biche…
biche

Le louveteau et la biche…

Henri CACHAU

 

le loup-garou et la bête du Gévaudan
ne se prennent pas en compte leurs précédents
dont nos apologues mirent en évidence
leur monstruosité pire leur malfaisance…

une mauvaise image qui colle à leurs pattes
quand de sa cruauté le loup n’en fait épate
qu’à son insu lors du récit des contes et fables
son rôle de mère grand nous paraît affable…

bien sûr les moutons les chèvres jusqu’aux grands cerfs
dont ils craignent les bois mais goûtent leurs concerts
si leur tableau de chasse est plus qu’impressionnant
devons-nous pour autant craindre leurs grandes dents…

l’homme est un loup pour l’homme est-ce vrai
le canidé doit maudire puisque sevré
se sait plus sociable que son alter ego
ne craignant de la traque qu’un prochain fiasco…

ainsi fait l’homme s’accorde des sentiments
les loups en sont-ils dénués on le prétend
l’anecdote qui suit vous fera réviser
ce qui vint nos esprits encore diviser…

eut-il été handicapé dès sa naissance
elle l’aurait abandonné sans repentance
mais tard son louveteau se montra différent
à l’esprit de la meute se fit indifférent…

la louve le comprit il ne chasserait pas
il suivrait la tourbe ne ferait aucun cas
de la réussite des subtiles manœuvres
notamment par ses jeunes frères mise en œuvres…

ni pus cruels ni violents que l’ostracisé
par le rabattage âprement électrisés
pendant ce temps que relégué en serre-file
l’oublié s’éprenait d’une biche gracile…

sa mère le savait il était amoureux
une mésalliance allait obscurcir les cieux
n’était pas venu ce temps mais y sommes-nous
durant lequel l’amour eut la peau du tabou…

Henri CACHAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge