jeudi, juin 27, 2019

Fables, fabulistes et Jean de La Fontaine

  FLASH

Billet d’humeur : Bruxelles… par Henri Cachau

24/06/2019 – Henri Cachau

Étonnant non ? Saisie la cour de Bruxelles prit fait et cause pour la gent animale, lui accorda le droit de s’exprimer. Néanmoins, s’agissant de l’humiliation subie sous la forme de transpositions imagées, de métaphores douteuses ou d’emplois mal rémunérés de la part de fabulistes peu scrupuleux, n’y virent ni outrage ni vexation, plutôt un non négligeable bénéfice issu d’une opportune publicité leur octroyant place sur la scène télévisuelle… Warhol l’avait préconisé…

P.-G. Drevet

Mesdames...

Ferdinand Canu

La seule règle

La seule règle qu’on puisse donc raisonnablement prescrire aux fabulistes, ainsi qu’à tous les poètes, c’est de n’être point imitateurs, de suivre leur caractère, leur goût naturel. Peut-être seront-ils de mauvais originaux. Et bien qu’en arrivera-t-il ? On les rejettera. Les rejetterait-on moins s’ils étaient des copistes serviles ? l’Abbé Lemonnier (1721-1797).

Maximilien Emmanuel-Charles de Malon

Jean Baptiste François Ernest Chatelain

Analyses Des Contes

Jean de la Fontaine et les fables

7 Fables au hasard

Naïveté

On demandait à Paul, esprit des plus opaques,
Et qui lit…. quelquefois, pour changer ses ennuis,
Connaissez-vous, monsieur, L’Émile de Jean-Jacques ?
Non, dit-il ; je connais les Mille et une Nuits.

Suivez-nous sur Facebook

Les 240 fables de La Fontaine

Fables de Guy Le Ray – Sylvie-Dala

Fables, articles les plus commentés

Top 10 : articles les plus vus

Pinterest