samedi, avril 20, 2019

Fables, fabulistes et Jean de La Fontaine

  FLASH

Billet d’humeur de Cachau
2019-04-13 – Henri Cachau.

Horreur, croassant et se démultipliant ces dingues, se déclarant en manque de ceci ou de cela tout en lorgnant de son voisin sa gamelle non encore touchée par la gabelle, se colletteraient avec les châtelains…
Donc s’interrogeaient sur l’interlocuteur proposé qui selon sa couleur politique : rouge, rose, blanc, vert ou noir, avec plus ou moins de sollicitude écouterait leurs requêtes, déjà s’en défendant d’y apporter réponse arguant que leurs doléances paraissaient déraisonnables, ça se gâtait!…

Geno Namy

Jean-Baptiste François Ernest Chatelain

La seule règle

La seule règle qu’on puisse donc raisonnablement prescrire aux fabulistes, ainsi qu’à tous les poètes, c’est de n’être point imitateurs, de suivre leur caractère, leur goût naturel. Peut-être seront-ils de mauvais originaux. Et bien qu’en arrivera-t-il ? On les rejettera. Les rejetterait-on moins s’ils étaient des copistes serviles ? l’Abbé Lemonnier (1721-1797).

Fleury Flouch

Guy Le Ray

Etienne Fumars

Analyses Des Contes

Jean de la Fontaine et les fables

Épigramme de la semaine 15

Sur les avares

À ses amis, celui que l’avarice inspire,
Ne fait jamais part de son bien ;
Il se refuse tout à lui-même : on peut dire
Qu’il a beaucoup et qu’il n’a rien.
Le Brun 1709.

5 Fables choisies au hasard

Naïveté

On demandait à Paul, esprit des plus opaques,
Et qui lit…. quelquefois, pour changer ses ennuis,
Connaissez-vous, monsieur, L’Émile de Jean-Jacques ?
Non, dit-il ; je connais les Mille et une Nuits.

Suivez-nous sur Facebook

Derniers commentaires laissés

Les 240 fables de La Fontaine

Fables de Guy Le Ray – Sylvie-Dala

Fables, articles les plus commentés

Top 10 : articles les plus vus

Pinterest