ACTUALITES:
Accueil » Henri Cachau » Délégation…
red-deer

Délégation…

Henri CACHAU

 


entre la roublardise et la diplomatie
souvent imperceptible leur démarcation
y suffit un changement de situation
confondant l’entregent et la matoiserie

sous nos cieux nous le permet la démocratie
en résulte une défenestration d’altesses
donnant libre-cours à des Diane chasseresses
usant d’arguments nouveaux et de discrédits…

tous les hommes de pouvoir n’en font qu’à leur tête
comme il en va chez nos amis les animaux
chez lesquels les fabulistes c’est leur tonneau
de très convaincantes analogies y quêtent…

fort couillu et cornu ce roi de la forêt
s’autorisait lors des saisons chaudes du brame
par le biais de tournois vite tournant au drame
de force assujettir ses concurrents daguets…

sous le regard effaré d’un troupeau de biches
en principe concourant en tant que maîtresses
bien que certaines désabusées par l’altesse
de plus jeunes et vigoureux prétendants s’entichent…

pour leur libération existaient les croisades
le roi et ses soldats s’en allaient guerroyer
ceci permettant aux dames de festoyer
sans crainte du seigneur d’inutiles bravades…

les conquêtes se font aussitôt se défont
les romains l’apprirent en avons tenu compte
plus prolixes en nos victoires qu’en nos mécomptes
ainsi va chez ces animaux dont nous parlons…

dont les espèces s’envahissent et se repoussent
autrefois nous connûmes les Vikings les Huns
chez elles divers pelages et peaux chacun
du terrain gagné ne cédant le moindre pouce…

la mort du cerf n’était pas à l’ordre du jour
seulement de lui infliger une leçon
le mener à réfléchir changer ses façons
de se comporter tel dieu puissant à la cour…

ce sera la ruse après délibération
les bois du roi l’arraisonnant dans un taillis
qui leur permettra d’assurer cette saillie
à laquelle nul n’y vit préméditation…

une biche fut sacrifiée le précéda
hardiment vers un hallier profond et touffu
qui s’avéra être un roncier s’il avait su
mais ses sens échauffés mâle il en décida…

si le grand cerf en fut marri il ne dit mot
que valait un coup de rein contre le pouvoir
tous nos hommes d’état devraient donc le savoir
la non délégation est le pire des maux…

Henri CACHAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge