ACTUALITÉS :
Accueil » Christian Satgé

Christian Satgé

Telle sera la nature de mon propos

elephants

Éditos et chroniques Telle sera la nature de mon propos La Nature – ses animaux que l’on dit « bêtes » surtout – est au cœur des apologues, échos logiques de nos mondes moins urbains qu’urbanisés et plus policés que polis. Naturel de mon Sud-Ouest natal, si l’on me peint d’après nature, je suis ce qu’on appelle une « nature …

Lire la suite ...

Le Poulet grillé

Le Poulet grillé

Christian Satgé Chacun le sait : « Mieux vaut poule d’aujourd’hui Qu’œufs de demain ! » C’est d’avoir oublié, un soir, Cette maxime qu’un poulet en fut réduit À voir le ciel tomber sur sa crête, houssoir Déplumé depuis, quoiqu’il ait gardé l’ego Plus tranchant et plus piquant que ses deux ergots. Ce bon gallinacé s’ennuyant dans sa cour Et …

Lire la suite ...

Le Loup souverain

Le Loup souverain

Christian Satgé Cycle pyrénéen Un loup régnait sur des vaux et des monts Où paissaient bêtes à cornes et à laine Payant tribut à ce cruel démon Douze fois l’an, comme d’usage en plaine, En chair fraîche. Et de son piémont, Jusqu’aux plus hauts et lointains amonts, Sa loi s’exerçait sans aucun partage Sur les habitués du vain broutage Comme …

Lire la suite ...

Le verbe est (aussi) dans le fruit

verre_moitie-vide

Éditos et chroniques Le verbe est (aussi) dans le fruit Monsieur de Voltaire à qui il n’était besoin de tirer les verbes du nez et aimait tant à lever haut le verbe, surtout s’il était à boire, dans son Dictionnaire philosophique s’attaquait à R. Descartes qui, raide comme un verbe de lampe, en rupture avec la tradition aristotélicienne, refusait naguère …

Lire la suite ...

L’Honneur du Paon

l_honneur_du_paon

Christian Satgé L’Honneur du Paon Dans le bourgeon de son âge, insoucieux, Un jeune paon paradait sous les cieux Avec du gibier de gibet, petit Bois de bûcher et autres grands abêtis, Pour la plupart plus miros que vraiment louches Et l’esprit plus tortilleux que tortueux. Vanteries et jaserie toujours en bouche, Ce n’était pas là concours de vertueux ! …

Lire la suite ...

Le Marabout et l’Ingénue

marabout

Christian Satgé Un vain marabout – l’oiseau et non l’homme ! – Se pensant irrésistiblement beau, Faisait cour insistante et âpre comme Guerre où tout serait pillage aux flambeaux, À quelqu’une, pucelle pucelante. Humble, à une vraie nonne vergogner, Elle n’était pour lui que rebuffades Qui ne semblaient que plus aiguillonner Ce lourd échassier, fat au cœur tendre Comme roc …

Lire la suite ...

La Marmite et la Soupière

pumpkin

Christian Satgé D’après La marmite de terre et la soupière d’argent de Charles Porphyre Alexandre Desains « Sic vos non vobis » (Virgile) Mijotant et mitonnant le quotidien Frichti, une marmite de terre au feu mise, Se dit : « C’est dimanche, le jour des chemises Blanches et d’un faste modeste gardien De la tradition dans cette humble chaumine Où …

Lire la suite ...

Le vieil instit’

école

Christian Satgé Quelque maître d’école pestait dans sa barbe Contre l’édile du lieu, connu blanc bec, Qui allait le contraindre à manger les joubarbes Par les racines, alors que ce p’tit pète-sec Il l’avait nourri, non de séné et de rhubarbe, Mais d’Humanités et abreuvé, petit mec, Au sein généreux des plus saines sciences Y perdant son temps, y usant …

Lire la suite ...

C’est pas chouette !

chevêche

Christian Satgé Une chevêche fort revêche maudit sans cesse La si grande société des bêtes des bois, De tant bonnes gens prêtes, et ce sans nulle paresse, À larronner et à détrousser l’être aux abois, Voire, à la toute fin mais sans faim, à l’0ccire. « Ce monde ne serait que boue et bren, Mon Bon Sire, Pour vous dire …

Lire la suite ...

Ânes affamés n’ont pas qu’oreilles

  Christian Satgé Une de ces nuits où le vent froid est si rêche, Deux ânes qu’on avait attachés là tête-bêche, Non par caprice ni jeu, mais par économie, Font face, en leur étable, hélas, chacun à sa crèche. Ah, le picotin tente l’un, comme son ami, Mais ils ont beau tirer, aucun ne mange ni mie Ni miettes car …

Lire la suite ...