ACTUALITÉS :
Accueil » Daniel Allemand » L’échouerie des Phoques

L’échouerie des Phoques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Daniel Allemand

Ces barrages que l’on construit
Afin de s’esquicher
Peuvent aussi nous empêcher
D’aimer autrui.
Un grand dauphin s’était perdu
Aux confins de la mer d’Iroise
Quand de fatigue morfondue
De sa vie cru payer l’ardoise.
Tout près de lui une échouerie de phoques
Aux moustaches longues et raides
Aperçoit le cétacé qui suffoque
Et lui porte de l’aide.
Les gris sauveurs patauds à la couche de graisse
Initient ce semblant de poisson à peau lisse
Lui prônant un amour pour payer sa détresse
De croire au seul Dieu des Abysses.
Il y croit le bougre dur comme fer
Il entend partager la mer
En donnant de l’amour
Il doit signer pour purger les crimes sur terre
C’est dans l’eau que se noue cette union sans détour.
L’amitié, jouissance du cœur
Il n’en peut mais de vouloir en donner
Mais de l’affection du prieur
Il ne se veut faux-nez ;
Or que dire d’un pareil dévouement
Lorsque le doute le foudroie ?
Les phoques de ses errements
Lui imposent leur droit.
Il se sent moins aimé
Il faut qu’il déguerpisse
Il se voit rejeté
Mais renie leur justice.
Devant tant de défiance
Il s’en va, sans savoir qu’il va perdre ses frères
Qui n’absoudront la pardonnable offense.
C’est ainsi ! Dans leur chœur sectaire
On le banni pour le néant
Le rejetant des océans.
Pourtant le corps vient de la terre
Quand notre esprit vient des étoiles :
Mais ce qui est écrit avec un cœur de fer
Ne peut être compris par une âme loyale.
Offrir son amitié en vain
A qui veut amour sous parafe
C’est comme offrir du pain
A un mourant de soif.

“L’échouerie des Phoques”

  • Fables et illustrations de Daniel Allemand, blog à visiter…Plumes et Rimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.