ACTUALITÉS :
Accueil » Christian Satgé » Aux Galapagos, fable de Satgé

Aux Galapagos, fable de Satgé

icon-angle-double-right Christian Satgé

Selon Charles Darwin qui les a tant vus
Tout homme peut prévoir la mort des bébêtes :
Par leur vie on saura, et sans imprévu,
Quand finiront leurs jours. Même analphabète.

La fourmi de feu, toujours si agitée,
Au bout d’une année sera morte et bien rance ;
Pour le fou à pieds bleus aimant bruiter,
Sa vie a dix-sept ans d’espérance ;
L’otarie à fourrure, entre bon graillon
Et repos, vingt ans durant verra les thécles ;
L’iguane vivra, plus calme à circuiter,
cinquante à soixante ans, tout en tempérance ;
La tortue, si lente en ses rares actions,
Peut espérer se traîner pendant deux siècles…

S’il y a une morale à désirer
De tout ça, aimables lecteurs et lectrices,
Vous êtes bien assez grands pour la tirer
Vous-mêmes de ces lignes perturbatrices.

“Au Galapados”

*Voir d’autres fables de Christian Satgé sur son Blog : Les rivages du Rimage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.