ACTUALITÉS :
Accueil » Daniel Allemand

Daniel Allemand

Une image de soie

Une image de soie

Daniel Allemand La tisseuse avait dessiné Sur un tableau de soie La figuration d’un conte du roi François Transmise par Léonard au génie inné. Sur l’image la stupidité affrontait Une allégorie de la pureté. De musaraigne en salamandre On pouvait se tromper à s’y méprendre A la croisée de chemins de traverse, Quand s’accostaient les deux drilles contestataires Se disputant …

Lire la suite ...

Le Requin grande-gueule

Le Requin grande-gueule

Daniel Allemand Le grand océan de la République Etait des plus pacifiques Lorsque venu de nulle part Apparut le requin grande-gueule. Ce dernier, grand défenseur de la quote-part Non des institutions, restant un tantinet bégueule Se voulut pourvoyeur de têtes Pour sa révolution d’enfer A mener dans toutes les mers Martelant que tout poisson pourrit par la tête. Vrai sur …

Lire la suite ...

La Taupe et le Lynx

La Taupe et le Lynx

Daniel Allemand Chacun à sa croyance où toujours il s’enferre Raison ni palabre ni pouvant rien changer Sur cette annonce en liminaire Je vais vous narrer ce danger A travers l’historiette importée du Jura. Un lynx ondoyait, l’odorat Fébrile, et les yeux aux aguets La face ornée de favoris Ses oreilles en triangle orientées vers les bruits Circulaires. Lors il …

Lire la suite ...

Château de sable

Château de sable

Daniel Allemand Le bel enfant sans cesse Portait ses seaux de sable Remodelant l’instable A sa façon ; il en oubliait les caresses Maternelles pour celles de la mer En étant loin de connaître l’amer. Ainsi élevait-il son beau château Sa propre construction humaine Erigeant des beautés dans l’eau Défendant son domaine. Soudain l’autan le mit à mal Effritant les …

Lire la suite ...

La Tortue et l’Escargot

Tortue

Daniel Allemand Jadis en Thrace, une tortue, un escargot, Épris l’un de l’autre, trouvèrent à s’enhardir Très lentement comme deux attrape nigauds Qui de la camarde n’avaient rien à redire. Ils avaient réussis portant chacun demeure Leur amour ne pouvant être chose qui meurt. Ce que dit l’Histoire aurait pu être conté Au plus haut de sa gloire par Orphée. …

Lire la suite ...

La Cigogne et le Pélican

la-cigogne-et-lepelican

Daniel Allemand Selon saint Epiphane Le pélican est plus méchant que le vautour, A tel point qu’au détour, cet animal profane Ôte la vie de ses petits par désamour. Laissez-moi vous narrer un de ces sans vergogne S’en prenant à une cigogne, Le bel échassier migrateur Oiseau de bon augure pour le sage Et porteur de présage. Pour son voyage …

Lire la suite ...

Le troisième larron

chien_os

Daniel Allemand Tel un pitbull déambule Médor. On dirait qu’il emporte Un trésor. Le rond Brandon le lorgne du pas de la porte Il voit l’os, ce gros os encore, Le rebut, tant de fois rongé, Mais qui vaut un festin Il geint, grogne et aboie ; Dès que l’autre le voit L’os quitte la patte et libère les instincts. …

Lire la suite ...

En catimini

Chats

Daniel Allemand Deux poltrons minets ennemis Dès potron-minet en catimini L’un décati, l’autre en misère Se toisèrent A se leurrer, déterminés. Ils avaient déminés La veille au soir leurs embrouillaminis. Et donc rentrant leurs griffes N’étaient plus escogriffes. Chat botté cherchant la touche Chat huant non plus farouche Quand ils se rabibochent Font des charivaris. Et nos deux chats ravis …

Lire la suite ...

Le Lièvre, l’Écureuil et le Loup

Ecureuil sur une barrière

Daniel Allemand Un lièvre ayant perdu sa hase Aux traces de son sang, d’un renard implacable Pour sa vie ne se trouvait plus en phase Morfondu, pitoyable. Tout proche un écureuil Vivait un autre deuil Et son hyperactivité Démontrait sa terrible anxiété De n’avoir retrouvé noisettes Dans ses multiples oubliettes. Et tous deux accablaient les dieux ! Qui ne sait …

Lire la suite ...

Les deux Grenouilles

grenouille_lac

Daniel Allemand Aux abords d’une ferme Dans une jarre, deux sœurs grenouilles sautèrent Lustrer leur épiderme Dans une fluide crème alimentaire. Et toutes deux se trouvant au mieux de leur vie, Triomphaient sans songer à leur survie ; Chacune nageant savait qu’il n’est rien de plus doux, Mais une horrible erreur l’emporta sur leurs songes. Impossible de ressortir du seau, …

Lire la suite ...