lundi, octobre 14, 2019

Désiré-François Le Filleul Des Guerrots

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Désiré-François Le Filleul Des Guerrots, poète fabuliste, que l’on a appelé le FIorian de la Normandie, est né le 8 décembre 1778, au château des Guerrots, dans le pays de Caux, et mort le 3 juin 1857. Amoureux des lettres et des des arts, il est reçu en 1810, membre de l’Académie de Rouen, il fut, pendant plus de trente ans, le poète officiel de cette Compagnie, à laquelle il fit lecture de fables, de rapports, de critiques littéraires et de traductions d’Horace, son auteur préféré. M. Le Filleul des Guerrots a donné plusieurs éditions de ses œuvres sous le titre de : Fables et Poésies diverses ; les premières, imprimées à Paris, sont de 1818, 1821, 1824 etc… Vers 1820, il avait reçu du souverain pontife Pie VII la croix de l’Éperon-d’Or.

FABLES :

  1. La Vieille et le Miroir
  2. L’Ane et le Chardon
  3. Le Vœu du Loup
  4. Le Papillon et l’Enfant
  5. Le Roman et l’Apologue
  6. Le Meunier et l’Âne
  7. La Peine et le Plaisir
  8. Le Réveil
  9. Le Chevreuil et la Couleuvre
  10. La Fable et le Poète
  11. L’Enfant et le Hibou
  12. L’Âne et le Loup
  13. La Bouteille de Grégoire
  14. Les Vitres gelées
  15. La Rose et la Pêche
  16. Le Dindon

« Vous êtes, mon grison , moins âne qu’on ne dit,
« Et vous raisonnez comme un homme. »
L’Ane et le Chardon.

  • La Revue de Rouen, dont M. des Guerrots était collaborateur, contient, comme les comptes-rendus des Académies dont il était membre, un bon nombre de pièces de vers de sa composition. Ce poète estimable a terminé sa carrière au château des Guerrots, le 3 juin 1857.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.