ACTUALITÉS :
Accueil » Daniel Allemand » D’un autre perroquet

D’un autre perroquet

icon-angle-double-right Daniel Allemand

Sans nier La Fontaine
Rendons grâce à Florian
Son gros perroquet gris, vaut bien les deux en haine
Du grand fabuliste ; soit dit en souriant.
Pour autant si ce n’est que question de conduite
Ma fable est toute induite
Car leurs perroquets ont bien de la suffisance
Critiquant à tout va
Sans une once de bienfaisance
Espérant des vivats.
Pour l’un aucun oiseau n’avait l’art de lui plaire
Quand les deux autres ne font que déplaire
Dans l’arène des rois.
Mon perroquet à moi
A très bonne conduite
Gardez-vous de la suite :
Il agit dans un cirque et maintient un volant
Par des coups de klaxon
Il répond aux enfants
D’une allure polissonne,
Ce fol perroquet les amuse
Les instruit tout autant
Et dans sa voiture qui fuse
Loin des troubles de cours de tyrans inquiétants
De leurs barbares perroquets
A donner le hoquet
Lui, les transporte aux charmes
De la vie
Il les fait fondre aux larmes
De l’envie.
Voilà bien ce qui reste propre à l’homme
Ce simple bonheur de rire en somme.

Daniel Allemand

  • Fables et illustrations de Daniel Allemand, blog à visiter…Plumes et Rimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.