ACTUALITÉS :
Accueil » Geno Namy » Fête des fous

Fête des fous

Geno NAMY

 

 

Cul par-dessus la tête et fanfare en cortège
Les manants, fous et princes ont échangé leurs braies
Le jour de mascarade se prend par l’envers
La boue se change en or et les ors en haillons
N’est pas bien né qui veut, l’étoile a ses raisons
Qui brillera ici plutôt que par là-bas
Mais le nanti se plaît à ressentir le risque
D’être dépossédé une fois dans l’année
Pourvu qu’à l’aube il puisse reprendre ses droits
Quant au pauvre pour lui l’illusion dure peu
Même grimé de beau il courbe autant l’échine
Rien ne lui est épargné, on ne prête qu’aux riches…,

Geno Namy

4 commentaires

  1. À la fête des fous, faîtes les fous, sans rime ni raison car le temps est court que celui du jeu et des joies et long celui des chaînes et des peines. Merci Geno…

    • Oui Christian, gardons à l’esprit les jeux et les joies partagés pour supporter le reste…où l’on demeure seul… Merci de votre lecture à bientôt !

  2. Oui, bravo chère Geno, de nous faire revivre en vers l’origine du Carnaval (Défouloir – mais une seule fois par an – pà l’usage des gens du Peuple)

    “Le Carnaval est une période de divertissement pendant laquelle l’ordre établi et la distribution des rôles sont renversés.
    Le roi devient un humble habitant, le mendiant est sacré roi du Carnaval, chacun se promène masqué ou grimé, et se cache derrière son masque pour faire ce qui lui est interdit en temps normal. Les conventions et les règles sociales sont modifiées, bousculées et oubliées pendant le Carnaval.”
    Source Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.