ACTUALITÉS :
Accueil » Christian Satgé » Le Champ du Guépard

Le Champ du Guépard

fleche Christian Satgé

Grand, racé, rapide comme le vent,
Le guépard, toujours au loin, part et trace
Comme une flèche, un carreau. Droit devant.
Sans faiblir ni mollir le plus souvent.
Et avec une inimitable grâce.

Or, à courir plus vite que d’aucuns,
Il se croyait un être invulnérable
Et, las, un animal hors du commun :
Coursant le temps le plus inopportun,
Même enfui, même irrécupérable,…

Vitesse et précipitation
Étaient ses lois, martingale et timbale
Mais un chasseur, et d’une pression,
Lui rappela, sans agitation,
Que nul n’est plus rapide qu’une balle !

Christian Satgé

*Voir d’autres fables de Christian Satgé sur son Blog : Les rivages du Rimage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.