ACTUALITES:
Accueil » Henri Cachau » De la curiosité…

De la curiosité…

Henri CACHAU

 

Vilain défaut ou qualité indispensable
la curiosité fait partie d’un impalpable
liant l’esprit d’aventure à l’indiscrétion
mais pouvons-nous justement et à discrétion
de l’un et l’autre abuser impunément…

Passant sa harde près d’une propriété
un jeune daguet apparemment égaré
fut gentiment reçu par les enfants du lieu
attachés à lui faire oublier son milieu
aussi par leurs parents malgré des réticences
passant outre afin de mieux complaire à l’enfance
ne sont-ils devenus les chouchous du commerce
chez nos psychologues sujets à controverse…

Qui passé la surprise lui firent grande fête
sachant que plus tard selon sa nouvelle tête
tachèrent par leurs soins et leurs cajoleries
lui éviter de sombrer dans la nostalgie
loin d’être désagréable tous ces mamours
dispensés à tour de rôle et à longueur de jour
lui faire oublier son plus qu’apparent exil
qui bien que consenti le tenait en péril…

Les enfants envolés rentrés dans leurs carrières
il serait grand temps de revenir en arrière
les coups de bâtons surviendraient bien plus tard
ne portait-il des bois maintenant ce bâtard
délaissé mal soigné follement il regrette
sa forêt sa harde et les possibles conquêtes
maudit ce premier mouvement très naturel
qui le fit bifurquer hélas circonstanciel
quand il eut dû alors jeune animal curieux
écouter des grands cerfs les avis vertueux
de tout ce qui l’entourait et bien au-delà
cette curiosité le remettrait au pas…

Concernant ces adolescents qui le maltraitent
lui font payer sa mue et d’animal le traitent
eux aussi ont changé ne portent pas de bois
mais se trouvent déjà en recherche d’emplois
à leur tour brusquement poussés vers l’extérieur
où nichent les grincements de dents et les pleurs
allait-il les plaindre il finirait en rôts
quand ceux-ci diplômés gagneraient leurs bureaux…

Qu’en savait-il ce daguet de ce paradoxe
ayant un énoncé qui loin d’être orthodoxe
embarrasse nos philosophes et nos penseurs
infoutus de débrouiller est-ce à leur honneur
ce qui entre vertu et défaut doit primer
marris ou non permettre à la curiosité
de demeurer l’une de nos priorités
liant l’esprit d’aventure à l’indiscrétion
mais pouvons-nous justement et à discrétion
de l’un et l’autre abuser impunément…

“De la curiosité…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge