samedi, octobre 19, 2019

Guillaume-Antoine Lemonnier

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guillaume-Antoine Lemonnier, 1721 – 1797 – L’abbé Guillaume-Antoine Lemonnier, né à Saint-Sauveur-le-Vicomte en 1721 et mort à Paris le 4 avril 1797 est un traducteur, poète et dramaturge de la Manche.

FABLES:

  1. Le Rossignol qui ne chante plus
  2. Le Lion cruel
  3. L’Eléphant et les deux Renards
  4. Le Statuaire et son Ami

 

Biographie sur Lemonnier :

Guillaume-Antoine Le monnier naquit, en 1721, à Saint-Sauveur-le-Vicomte. Il commença ses études au collège de Coutances, et vint les achever à Paris, au collège d’Harcourt. En 1743, il fut nommé chapelain de la Sainte-Chapelle.
La révolution priva l’abbé Lemonnier d’une cure qu’il avait obtenue en Normandie; il remplaça plus tard ce bénéfice par une pension qu’il reçut de la Convention en sa qualité d’homme de lettres, et par la place de bibliothécaire du Panthéon.
Les Fables de Lemonnier ont joui d’une réputation usurpée : on a trouvé en lui une certaine franchise qui n’est autre chose que de la grossièreté; et, si quelquefois ses vers ont du naturel, plus souvent encore Ils sont durs et prosaïques. Son recueil ne se réimprime plus, et cet oubli est une justice.
Les éloges exagérés dont les Fables de Lemonnier ont été l’objet nous faisaient un devoir de le mettre au nombre de nos Fabulistes. On ne saurait d’ailleurs refuser tout égard à un écrivain qui a traduit le Théâtre de Térence, et dont la traduction, à quelques trivialités près, est encore la meilleure que nous ayons aujourd’hui.
Lemonnier mourut à Paris, le 4 avril 1797. (Hippolyte de la Courcelle, Libr. des bons livres, 1852)

  • Guillaume-Antoine Lemonnier, 1721 – 1797