mercredi, février 20, 2019

Kerfon le Celte

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Kerfon le Celte
Kerfon le Celte

Kerfon le Celte promène sa plume de goéland entre son petit coin de ciel et le grand océan.
Tel l’oiseau des îles, il se suspend au vent pour survoler son époque.
Ses textes poétiques sont courts, incisifs et révélateurs du sens de l’observation.
Tendres ou acerbes, ses mots jouent, chantent, dansent, émeuvent, charment ou froissent.
Jamais cet auteur, “humoureux”, grand amateur de calembours, ne laisse le lecteur indifférent.
Au fil des pages, chacun est libre de devenir l’acteur ou le spectateur de l’histoire et, selon l’option choisie, d’en rire ou d’en pleurer.
Soucieux de ménager la susceptibilité des personnages croqués, et en hommage à son Maître à penser “Jean de la Fontaine”, il met à contribution la gent animale à qui il confie le rôle ingrat de doublure.

FABLES :

 “Mais puisque son recueil est une symphonie des mots, il vous convie, sans plus tarder, à une lecture aussi agréable que mélodieuse. “

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.