ACTUALITÉS :
Accueil » Henri Cachau » La corneille et l’escargot…

La corneille et l’escargot…

Henri CACHAU

 

tel un nœud délié sur mer de chlorophylle
entre salade verte et chou bien nervuré
ce botaniste lent à dentelle hydrophile
parcourt tel un chaland nos jardins ouvriers…

un radar sur sa tête un fossile sur son dos
étrange animal que cette rustique bête
brillant hauturier sans trêve ni repos
il trace des rébus en étirant sa tête…

savant écologiste il ne craint que l’oiseau
tisse de longs séjours de mémoire incertaine
labyrinthes et dédales amusent l’escargot
de plus il est branché mais dire quelle chaîne…

Humains nous prenons langue lui se sait baveux
ce gastéropode usant de palinodies
dont ses zigzags ses écarts souvent facétieux
font sa geste et son cours mais sa fierté aussi…

évidemment la mauvaise rencontre eut lieu
chemin faisant il tomba sur une corneille
qui à l’inverse du héron déjà trop vieille
sans aucun embarras l’évaluait au mieux…

un ou deux coups de bec c’est bien un pis-aller
pour cette handicapée que l’arthrose et l’arthrite
empêchent de voler l’obligent fort contrite
à devoir ce pauvre petit-gris avaler…

l’oiseau le sait il ne doit pas tergiverser
chaque décision requiert de la diligence
son dédain d’une éventuelle concordance
indécis l’enverra vers d’autres traversées…

des prises de décisions auxquelles humains
nous y sommes quotidiennement confrontés
bien que sachant ne pouvoir jamais reporter
ce qu’ici-bas souvent ressort de nos destins…

Henri Cachau

1 commentaire

  1. Que de souvenirs… Une très jolie poésie qui devient une magnifique fable, bravo l’artiste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.