ACTUALITÉS :
Accueil » Christian Satgé » L’Idiot du village
Bonté

L’Idiot du village

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

fleche Christian Satgé

Un métayer de mon village,
Bon homme, sans fard et sans âge,
Passait pour un sottard – grand dol ! –
Car d’aucuns, las, le cuidaient fol
Pour ce qu’il était sourire
Souvent, et parfois même rire
Alors qu’il était de bon ton
D’affecter l’air d’être un maton,
Partout, en toute circonstance,
Car la joie, vice, ici on tance,
Et, pas à moitié ni au quart.
On le tenait fort à l’écart
Comme un pesteux. Sotte attitude
Des moutonnières multitudes,
Pieux troupeaux processionnant
Autant de fois qu’il lui faut l’an
Pour se prémunir, tout ensemble,
Des fléaux ou de ce qu’il semble.
Résonnant prou, raisonnant peu
Chacun fait ainsi ce qu’il peut.

Non content de sa marginale
Situation, par martingale,
On s’en tenait tout aussi loin
Comme s’il gâtait le foin
Menait le bétail à révolte
Ou, pis, pourrissait les récoltes.
Essaim bruissant et bourdonnant,
Le bourg était fort peu donnant,
A sa vue faisant grand tumulte
Mais croyant ses absences occultes.

Le prêcheur et tous les siens,
Braves gens, bons paroissiens,
En appellent à un sage et docte
– Bègue et bigleux pour l’anecdote ! –
Qui déclara le paria
« Lunaire » et d’Ave Maria
En Pater Noster en fit, crotte !,
Du lieu divine mascotte.
Et voilà notre écarté
Recherché. Mieux : Souhaité.
Ce, avec non moins de sourires
Et, ma foi, tout autant de rires.
Si un âne avec un bonnet
De docteur reste un âne, il n’est
De foule qui change plus vite
D’avis que celle qu’on invite
À célébrer la sainteté
D’un être qu’elle a condamné
Naguère. Ainsi va notre monde
Et vont ceux assurant sa ronde !

Christian Satgé

*Voir d’autres fables de Christian Satgé sur son Blog : Les rivages du Rimage

2 commentaires

  1. Christian Satgé

    Merci Daniel pour ce compliment qui, venant d’un fabuliste aussi talentueux, me va droit au cœur. AU plaisir de vous lire…

  2. Extra Christian, comme d’habitude. Toujours aussi alerte et goûteuse cette fable du terroir avec un style enlevé reconnaissable à nul autre pareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.