mercredi, avril 24, 2019

Martial Dourneau

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’abbé Martial Dourneau, également appelé citoyen Dourneau sous la Révolution française, est un prêtre catholique et poète français de la fin du XVIIIe siècle. DOURNEAU (l’abbé), curé de St-Dizier en Champagne en 1779. Il fut membre associé de plusieurs académies de province (Châlons, Montaubon…) On rapporta qu’il obtint la demi-croix de Malte, et qu’il signait sous le nom « L’Abbé Dourneau, Chevalier de Saint-Sépultre ». La révolution l’obligea à quitter sa cure et il se retira à Limoges ou à Roye département de la Somme.

FABLES :

J. Rivarol a daigné lui faire une place dans son Petit almanach de nos grands hommes (1788).
« Un recueil, un almanach, n’oseraient plus se présenter au public sans une petite pièce de M. l’abbé Dourneau et le public n’en voudrait pas sans cela. M. l’abbé ne s’y refuse point, il se fait tout à tous. »

  • Almanach des muses – 1774