mercredi, février 20, 2019

Mich’ Elle Grenier

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Mich' Elle Grenier
Mich’ Elle Grenier

Mich’ Elle Grenier – J’habite Sauzet,un village drômois où il fait bon vivre. Ecrivant depuis l’ enfance et faisant écrire mes élèves, j’ose participer en 1998 à un concours de poésie à Montélimar où j’obtins le premier prix.Encouragée, je n’ai cessé depuis de glaner des lauriers. En 2012, je remporte le prix de l’édition d’un recueil poétique aux éditions du Bord du Lot intitulé A Cloche-coeur où je donne voix aux clochards, chats de gouttière, êtres en marge mais libres. …la suite sur le blog de l’auteure…

  • Quand les fables se rebiffent en vente à la bouquinerie Libertexte et au Tabac presse Le Marsannais à Marsanne: 10€
  • Editions Edilivre

FABLES :

Oui, je l’avoue, j’ai péché,

J ai croqué au jardin d’Eden

La pomme d’or, la Golden

Dame fourmi ayant stocké tout l’hiver
Se trouva fort encombrée à la saison printanière.
—Qui débarrassera mon grenier
…………………………………

Un agneau se désaltère dans une rivière pas très claire.
Un loup efflanqué rôde, cherchant pâture.
—Quoi ? Tu bois cette eau impure souillée d’hydrocarbure ?
…………………………………………………………………….

Pincez-moi, je rêve dit un bulot,
Regardez donc ce crabe qui s’en va de travers !
C’est assez !
…………………………………………………………………

Le faire poireauter en salle d’attente dix minutes, pas plus, il risquerait de perdre sa fraîcheur.
Ensuite, l’allonger sur un canapé. Le faire mijoter pendant quarante cinq minutes….

Quand les fables se rebiffent
Quand les fables se rebiffent
  • Mich’ Elle Grenier , Quand les fables se rebiffent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.