vendredi, juillet 19, 2019

Philibert-Louis Orry Fulvy

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philibert-Louis Orry Fulvy, marquis de, né à Paris le 4 avril 1736, mort le 16 janvier 1823, était fils de Jean-Henri-Louis Orry de Fulvy, conseiller d’état, intendant des finances. Il publia un recueil de ses fables en un volume in-12, Madrid , 1798. C’est tout ce que le marquis de Fulvy a fait imprimer.

FABLES:

NOTES:

1) – Le Chevalier Alexandre Coupé de Saint-Donat, à la fin de son livre de fables, affirme que cette fable a été écrite par Louis XVII sous le nom du Marquis de Fluvy. Mais les avis divergent et d’autres prétendent le contraire.

La fable du Petit Prince et les Cartes :

Louis XVIII, Roi de France , né à Versailles le 17 novembre 1755, mort le 16 septembre 1824. Sous le nom du marquis de Fulvy, ce prince a publie des poésies pleines de grâce et d’un sens profond. Nous citerons une de ses fables : Le Petit prince et et les cartes.

2) – …On a imprimé sous son nom après sa mort : Louis XVII , sa vie, ses derniers moments et sa mort, suivis du détail de ses funérailles, d’un recueil d’anecdotes sur ce prince , rédigé d’après des documents authentiques et inédits, d’un choix de ses lettres, et de quelques-unes de ses poésies : par M. F. M. de Saint-H.., Paris, 1824-1825, in-12. Le marquis de Fulvy fut aussi l’auteur de quelques poésies imprimées en tête et à la suite d’une édition du fameux Voyage à Coblentz , par Louis XVIII.

  • Biographie universelle, ancienne et moderne ou histoire, par …, Volume 64, Par Louis-Gabriel Michaud – 1838

…Quelques-uns des vers du marquis de Fulvy ont été à tort attribués à Louis XVIII, et notamment un joli quatrain commençant par ces mots ;
« Dans le temps des chaleurs extrêmes… »
On a même dit que ce prince l’avait écrit de sa propre main sur l’éventail de Marie-Antoinette. Mais ce fait est invraisemblable. Ce qui a pu donner lieu à celte confusion, c’est que, dans une relation de voyage imprimée en 1788, on a inséré à la suite diverses poésies mêlées, de Lemierre, de Louis XVIII et du marquis de Fulvy. Ce dernier est l’auteur de la plupart de ces poésies. II n’y a que deux pièces de Louis XVIII ; Une boutade improvisée pour la fête de Madame et Les Mouchoirs blancs, anecdote historique.

  • Annuaire historique du département de l’Yonne, Volume 26, Par Yonne (France) 1862
  • Fables, par Alexandre Coupé de Saint-Donat, 3e. édition – 1825
  • Philibert-Louis Orry, Marquis de Fulvy – 1736 – 1823