jeudi, février 21, 2019

Auguste de Juge de Pieuillet

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auguste de Juge de Pieuillet, né à Serrières-en-Chautagne en Savoie, le 6 janvier 1797 et et mort en 1863 dans son château de Pieuillet à Marcellaz-Albanais en Haute-Savoie. Après des cours de droit à Grenoble, il fut reçu docteur le 24 janvier 1816. Ayant choisi la carrière de la magistrature, il fut nommé avocat fiscal à Albertville le 6 février 1827; puis juge-mage à Bonneville en 1833 et à Annecy en 1837. Le 2 août 1839, il obtint le titre et le grade de sénateur au Sénat de Savoie. Le Fabuliste des Alpes, recueil de fables parut en 1855.

FABLES:

M. Viennet: » La Lecture de votre Livre a été pour moi une distraction fort agréable. Vous avez joint le charme d’un style élégant aux conseils de la raison la plus saine, et saisi avec bonheur la plupart des ridicules de nos jours. Je vous nommerais bien des coqs démocrates qui se font nommer excellences. et bien des singes qui ont imprudemment joué avec des allumettes, Mais il parait que vous en avez en Piémont comme en France, et je souhaite que vous puissiez les corriger avant qu’on les punisse. Il y a une bonne Leçon de morale dans votre Mendiante, et un sentiment exquis dans l’Enfant et l’Hirondelle. J’ai remarqué bien d’autres fables dans votre recueil; mais les suffrages du public vous les ont déjà signalé… »
Auguste de Juge de Pieuillet, 1797 – 1863

Comments 3

  1. Marguerite Roelens says:

    Merci pour votre message.
    Je connais ces sites que j’a consultés. Je pensze que le nom de cette famille a du
    s’éteindre avec le décës de Charles Jules ,sans postérité en 1893″
    Je continue mes recherches, malgré tout.
    Cordialement

  2. rROEIENS. marguerite says:

    Je suis l’une des nombreux arriëre petits enfants de Alix de Juge dePieulllet, (née en 1826 et décédée en1912
    A Thonon les Bains oû elle est enterrée) »
    Je possêde le livre des « fables »de notre aîeul, ainsi que de nombreuses photos de nos ancëtres.
    J’aimerais savoir , si Jules ( frête d’Alix) était le seul descendant de cette branche et si la famille de Juge de Pieuillet a
    encore des héritiers de ce nom.
    Mon grand pêre ( fils d’Alix )était Charles Bouvier ( 1863 1951) avocat a Thonon les Bains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.