ACTUALITÉS :
Accueil » Jean Héré » Le Pin et le Grenadier

Le Pin et le Grenadier

001 J. Héré

— La nature envers vous fut prévoyante et sage
En vous faisant ainsi naître sous mon ombrage; —
A l’humble grenadier dit le pin orgueilleux.
— Lorsque l’orage éclate dans les cieux,
Que le vent siffle et que tombe l’averse,
Sous mon feuillage épais et que rien ne traverse,
Vous vous riez de leur fureur;
Je vous mets à l’abri sous mon toit protecteur. —

— C’est vrai, répond l’arbuste, et votre épais feuillage
Me défend, je le reconnais,
Contre la fureur des vents, mais
Ne me prive-t-il pas d’un plus grand avantage?
Votre dôme touffu qui m’invite au sommeil,
S’il me garantit de l’orage,
Me prive aussi de mon soleil.

“Le Pin et le Grenadier”
Fable imitée d’Aurelio Bertola.

1 commentaire

  1. Christian SATGÉ

    Combien voudraient être à l’ombre de tels auteurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.