ACTUALITÉS :
Accueil » Christian Satgé » Le Poulet grillé
Le Poulet grillé

Le Poulet grillé

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

fleche Christian Satgé

Chacun le sait : « Mieux vaut poule d’aujourd’hui
Qu’œufs de demain ! » C’est d’avoir oublié, un soir,
Cette maxime qu’un poulet en fut réduit
À voir le ciel tomber sur sa crête, houssoir
Déplumé depuis, quoiqu’il ait gardé l’ego
Plus tranchant et plus piquant que ses deux ergots.

Ce bon gallinacé s’ennuyant dans sa cour
Et se croyant belle et bonne plume, ma foi,
Avait contacté en masse, pour faire court,
Tout ce que l’édition comptait autrefois
De rapaces et de buses. Et tous, malins,
Lui promirent d’être coq, le verbe câlin,
Du jour au lendemain, qu’il règnerait bientôt
Sur un gras et bon tas de fumier fumant,
Contre une des plus maigres parts de ce gâteau
Que seraient ses droits de hauteur du moment.
Et ce temps glorieux lui viendrait au plus tôt…
On n’attendait que le talent de ses romans !

Les plus filous lui firent débourser son bien
Car seuls les vrais fous, hélas, ignorent qu’il faut
Donner un peu pour gagner beaucoup et ô combien.
Ce fil à la patte était coutumière faux
De ces renards emplumés ayant si bon bec
Que le plus prudent croit en leurs bons salamalecs.
Et c’est ainsi que juchés sur un petit tas
De bouquins achetés à prix d’or par ses soins,
Ignorés même du plus érudit des rats
De bibliothèque, se morfond, dans le besoin
Jeté par ses rêves, notre poulet peu gras,
Risée de sa cour, de sa défaite témoin.

Combien, comme lui, sacrifient, un jour,
À leur simple mais avérée tranquillité
Une possible et fumeuse prospérité
Dont ils se mordront, hélas, les doigts pour toujours ?

Christian Satgé

*Voir d’autres fables de Christian Satgé sur son Blog : Les rivages du Rimage

2 commentaires

  1. Merci à vous Henri d’avoir apprécier cette cuisine à la saveur peut-être amère. Oui, nous – et je au premier chef – pouvons tous nous reconnaître dans cette petite histoire… Au plaisir de vous lire.

  2. une leçon bien tournée s’adressant aux présomptueux que nous sommes tout en dénonçant ces soi-disant malins récupérant les œufs tôt ou tard rattrapés par leur cupidité, merci Christian pour ces subtils sous-entendus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.