mercredi, novembre 20, 2019

Gabriel-T. Sabatier

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gabriel-T. Sabatier, 18??, homme de lettres et fabuliste…
– Fables par G.-T. Sabatier ; précédées d’une introduction par A. Cadier.

FABLES:

  1. Le Perroquet et les Flatteurs
  2. L’Astronome
  3. La Barre de fer et le Forgeron
  4. Le Vieux Lapin et le Chasseur
  5. Le Candélabre et le Bougeoir
  6. Le Pasteur et le Malade
  7. Le Chasseur novice
  8. Le Fermier et sa Famille
  9. La Cigale et la Fourmi
  10. Les deux Levreaux et le Chasseur
  11. Le Photographe et le Nuage
  12. Le Poignard et le Couteau de cuisine
  13. L’Ours et la Gazelle
  14. La Clef rouillée
  15. Le Philosophe Stoïcien
  16. Le Vitrier
  17. Le Bateau à vapeur et la Chaloupe
  18. La Grenouille voyageuse
  19. Le jeune Chat et le vieux Rat
  20. Le fermier avare
  21. Le Millionnaire et le Vieillard
  22. Le Capitaine de Vaisseau

Introduction (extrait) – Je dirai que l’auteur tout déliant de lui-même n’aurait pas publié ses essais s’il n’y eut été fortement encouragé par de nombreux amis.
La société pédagogique de Genève, à laquelle ces fables ont été présentées il y a déjà quelques années, les a tout spécialement recommandées aux instituteurs et aux familles de la Suisse Française. Il serait trop long de transcrire ici le compte-rendu présenté par le rapporteur de cotte société; nous en citerons seulement quelques lignes.
« Je puis dire, dit le rapporteur, que cet ouvrage mérite d’être pris en considération et d’être recommandé à MM. les instituteurs. Le cadre et les personnages en action sont généralement bien choisis; la morale en est juste et très éducative et en somme le style est simple, clair et coulant; tout lecteur trouvera du plaisir a parcourir ce recueil et se convaincra que ce petit cours de morale en action est un ouvrage de plus; à mettre entre les mains de notre jeunesse pour son éducation et son délassement. »
Le secrétaire d’une société de publications françaises pour la jeunesse qui avait sous les yeux ces fables manuscrites écrivait tout dernièrement à l’auteur: « J’ai lu votre recueil avec intérêt; je l’ai fait lire à des personnes compétentes. Bon nombre de vos fables ont été accueillies avec faveur, elles ont la grâce, la naïveté et le charme qui conviennent au genre. »
Citons enfin un extrait d’une longue lettre pleine de conseils que feu Pierre Lachambeaudie, fabuliste bien connu adressait à l’auteur qui lui avait dédié deux de ses fables.
« Cher Monsieur Sabatier,
» Je vous suis reconnaissant de la bonté que- vous avez de me dédier deux de vos fables, je désire que mon nom vous porte bonheur…………
» D’ailleurs le but que vous vous proposez d’atteindre si le . succès répond à vos espérances est si louable, si digne d’encouragement que le plus rigoureux Aristarque ne peut vous blâmer de faire imprimer un choix de vos fables. Je désire donc à l’œuvre et à l’auteur un accueil favorable, qu’ils acceptent les vœux sincères du vieux fabuliste.
» P. LACHAMDEAUDIE. »
Paris, le 10 août 1800.
A. Cadier

  • Fables par G.-T. Sabatier ; précédées d’une introduction par A. Cadier, G. Guérin (Paris), 1873.