samedi, octobre 19, 2019

Jacques Cazotte

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jacques Cazotte est né à Dijon le 7 octobre 1719 et mort le 25 septembre 1792. Il fait ses études au collège des jésuites de Dijon, puis s’installe à Paris, où il publie ses premiers ouvrages :
– Les Mille et une fadaises en 1742.
– Œuvres badines et morales – 1788. etc…

FABLES :

Il est employé dans l’administration de la marine et envoyé en 1747 à la Martinique comme contrôleur des îles du Vent.
En 1763, il publie L’Aventure du pèlerin, un court apologue dénonçant l’hypocrisie de la cour, puis en 1772 Le Diable amoureux, qui lui vaut d’être considéré comme l’un des pionniers de la littérature fantastique française. En rédigeant Voltairiade en 1783, il critique la philosophie des Lumières. Il publie encore la Guerre de l’opéra, Ollivier, poème en douze chants ; le Lord impromptu, etc…
À la fin de sa vie, il entre dans l’ordre des Martinistes et se fait remarquer par sa piété exaltée. Il prend parti contre la Révolution française, qu’il voit comme une gigantesque incarnation de Satan, et il est arrêté après le 10 août 1792. Il allait être égorgé lors des funestes journées de septembre, lorsque sa fille Elisabeth, qui s’était enfermée avec lui dans sa prison, le sauva en le couvrant de son corps. Il sortit alors de prison, mais, repris quelques jours après, il périt sur l’échafaud le 25 septembre 1792.

Ses derniers mots furent :
” je meurs comme j’ai vécu, fidèle à mon Dieu et à mon Roi “.

  • Œuvres badines et morales – 1788.
    Biographie : source Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.